Actualités
01 août 2022

Quels sont les enjeux du label “villes et villages fleuris” ?

Évalué et remis chaque année grâce à plusieurs critères, le label « villes et villages fleuris » se divise en 4 niveaux de qualité, et est décerné à près de 4 500 communes à ce jour.

Quels sont les missions, impacts et critères du label “villes et villages fleuris” ? Et quelles sont les communes les plus fleuries de France ? Zoom sur ce label emblématique.

Quelles sont les missions du label “villes et villages fleuris” ?

Favoriser le bien-être et la santé des citadins

En favorisant le développement des espaces verts, les villes et villages fleuris agissent positivement pour la santé publique. En effet, plusieurs études ont d’ores et déjà démontré un lien irréfutable entre la présence d’espace vert et la santé physique et mentale des populations.

Les parcs et espaces verts participent également à la réduction des risques d’apparition et d’aggravation de nombreuses maladies. Parmi elles, les troubles anxieux et dépressifs, l’obésité, l’asthme, les AVC, les maladies cardiovasculaires, les problèmes respiratoires, les troubles musculo-squelettiques ou encore le diabète.

Les villes et villages fleuris encouragent aussi l’activité physique. En effet, un environnement favorable, agréable, fleuri et végétalisé incite davantage à la pratique d’activités physiques.

Enfin, les espaces fleuris et végétalisés augmentent la relaxation psychologique et réduisent le stress ressenti par les habitants.

Protéger l’environnement et la biodiversité

Préserver la biodiversité est au cœur des missions des villes et villages fleuris. Ainsi, acteurs municipaux et bénévoles agissent de concert au service de la planète, chaque commune privilégiant ses propres axes de priorité.

Certaines communes appliquent une politique globale dite “zéro-phyto”. Celle-ci proscrit totalement l’usage de produits chimiques (produits phytosanitaires) pour le désherbage et l’entretien des espaces verts publics.

D’autres privilégient la protection des sols grâce à la limitation de l’artificialisation et à la création d’espaces végétaux préservés.

La préservation des ressources naturelles est favorisée grâce la gestion différenciée, le paillage, le choix de plantes vivaces économes en eau, au recyclage des déchets organiques ou encore grâce à des systèmes de récupération et de gestion raisonnée de l’eau.

La faune sauvage fait également l’objet de mesures de protection, notamment à travers l’installation de nichoirs pour soutenir le bien-être et la présence des oiseaux.

Enfin, d’autres collectivités œuvrent pour la promotion des transports collectifs, encouragent les politiques de réduction des effets du dérèglement climatique ou privilégient la mise en place de partenariats avec des entreprises et associations œuvrant pour la préservation de la biodiversité.

Download-8166_s800x800

Lutter contre la pollution de l’air

La pollution atmosphérique est un enjeu de santé publique majeur. Celle-ci est principalement provoquée par les activités humaines, surtout par les secteurs des transports, de l’industrie, de l’énergie, de l’activité agricole et de l’habitat.

D’après l’OMS, la pollution de l’air serait responsable de plus de 4,2 millions de décès prématurés en 2016, en plus de nombreux problèmes de santé (cancers, irritations oculaires, respiratoires, cardiovasculaires, toxicité sanguine et organique…).

Grâce à la végétalisation, au développement et à l’entretien d’espaces paysagers, les villes et villages fleuris participent efficacement à la lutte contre la pollution de l’air. En effet, de nombreuses études attestent de l’efficacité du filtrage et de l’absorption de la pollution de l’air (particules fines, CO2…) par la végétation.

Tandis que les lichens agissent comme de précieux indicateurs de la qualité de l’air, les arbres et arbustes, particulièrement ceux de types conifères, agissent comme de parfaits filtres à particules polluantes.

Sensibiliser les habitants à la protection de la nature

L’information auprès de la population fait également partie des missions des villes et villages fleuris.

À travers de nombreuses animations culturelles, associatives, scolaires ou extrascolaires au contact de la nature, petits et grands sont initiés aux valeurs écologiques et à l’importance de la protection de l’environnement.

Cet apprentissage ludique commence dans les parcs et les jardins publics où sont disponibles les inventaires de la biodiversité. Ceux-ci répertorient les différents espaces verts de la commune, leur fréquentation, usage, ainsi que leurs méthodes de gestion.

Cette synthèse de connaissance permet de valoriser la faune et la flore de chaque territoire, de sensibiliser les habitants et les visiteurs au respect de l’environnement et à la protection des différentes richesses locales.

Download-8317_s800x800

Valoriser le patrimoine

Reconnu au niveau national, le label villes et villages fleuris et ses différents niveaux de distinction assure la valorisation de l’identité paysagère de chaque commune.

En choisissant des espèces locales, adaptées au sol et au climat, le label permet la mise en valeur du patrimoine horticole de chaque territoire, au fil des saisons.

Les communes labellisées œuvrent également pour l’embellissement des espaces, du patrimoine architectural, historique et culturel grâce à des compositions florales et végétales adaptées à chaque contexte.

Cette mise en valeur du patrimoine botanique français encourage à la protection de la nature et à la sauvegarde de l’identité territoriale de chaque commune par les populations.

Enfin, la valorisation du patrimoine permet par ailleurs d’augmenter l’attractivité économique et touristique des communes.

Quels sont les impacts du label “villes et villages fleuris” pour les communes ?

Des communes plus attractives pour les touristes

Le label villes et villages fleuris est le plus connu de France. Celui-ci donne une image positive à la commune, gage d’un cadre de vie agréable pour les habitants et les visiteurs.

Marque de reconnaissance prisée à l’échelle nationale, le label villes et villages fleuris favorise le développement de l’attractivité touristique, ainsi que la croissance de l’économie locale.

Des communes engagées dans la transition écologique

Les communes porteuses du label villes et villages fleuris sont à la pointe de la transition écologique. Celle-ci prend forme à travers de nombreuses mesures concrètes appliquées au présent et tournées vers l’avenir.

Parmi elles, la mise en place de politiques en faveur de la biodiversité comprenant la connaissance et l’inventaire, la protection et la sensibilisation des populations à la préservation de la faune et de la flore.

L’engagement des communes se traduit également en termes de préservation des ressources naturelles par la connaissance et la protection des sols, la gestion raisonnée de l’eau, la limitation et la valorisation des déchets verts, la réduction de la consommation d’énergie ou encore la mise en place de méthodes alternatives de gestion des espaces naturels.

Des communes où il fait bon vivre

Les communes détentrices du label villes et villages fleuris brillent aussi grâce à leur niveau de qualité de vie et de convivialité.

Ceci est rendu possible grâce à la mise en place d’actions au service de la santé et du bien-être des usagers, par la mise en valeur du patrimoine bâti et végétal, à la qualité de la voirie et du mobilier urbain, ainsi qu’au niveau de propreté et d’accessibilité des différents aménagements verts.

Les communes labellisées mobilisent aussi les acteurs locaux et les habitants à travers de nombreuses activités et projets collectifs autour du vivant. Ces différentes réunions thématiques permettent de créer du lien et de la cohésion sociale dans la vie des habitants, tout en augmentant la conscience écologique des citoyens et des touristes.

Comment obtenir le label “villes et villages fleuris” ?

Le concours est ouvert à tous (ville ou village). Les communes souhaitant participer au concours des villes et villages fleuris doivent s’inscrire auprès de leur département.

Le comité départemental s’occupe ensuite de la sélection et de l’accompagnement des communes susceptibles d’intégrer le label.

Le comité régional décerne ensuite les trois premiers niveaux du label, soit une, deux ou trois fleurs. Le jury régional peut également proposer au Comité National des Villes et Villages Fleuris de France (CNVVF) les communes susceptibles d’obtenir la 4ᵉ fleur.

Les membres du jury national sont ensuite habilités à accorder les différents prix spéciaux parmi lesquels le grand prix de la “Fleur d’Or”.

Quels sont les critères d’attribution du label “villes et villages fleuris” ?

La grille d’évaluation pour l’obtention du label villes et villages fleuris prend en compte :

  • La mise en valeur de la commune grâce au végétal et au floral
  • Les actions de promotion et d’animation auprès des habitants, touristes et acteurs pouvant être concernés
  • La présentation du patrimoine végétal ainsi que du fleurissement
  • Les modes de gestion et d’entretien du patrimoine végétal dans le respect des ressources naturelles et de la biodiversité
  • Les actions supplémentaires mises en œuvre pour augmenter la qualité des espaces publics (mobilier, voirie, enseignes, façades, propreté, accessibilité…)
  • La cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.

Le jardin extraordinaire de Nantes récompensé par un Green Cities Award

Quelles sont les villes les plus fleuries de France ?

Annecy, Fleur d’or 2021

Commençons par la ville d’Annecy, située dans le département de Haute-Savoie dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Nommée la “Venise des Alpes” grâce à ses magnifiques canaux à flanc de montagne, cette ville verte d’un peu plus de 130 000 habitants est labellisée 4 fleurs depuis 1967 et fait partie des 9 villes fleuries ayant obtenu le prix spécial de la “Fleur d’Or” en 2021.

La commune d’Annecy accorde une place importante à l’environnement végétal, magnifiquement présenté et entretenu à l’image de ses parcs, jardins et squares.

La ville propose de nombreux aménagements végétaux et floraux au fil des saisons et organise chaque année l’évènement vert “Chlorophylles”.

Annecy est également célèbre pour son sublime lac d’origine glaciaire, vieux de 18 000 ans, d’une surface totale de 27 km². C’est aussi le lac le plus pur d’Europe en zone habitée.

Boubers-sur-Canche, prix de la diversité végétale

Localisée dans la région des Hauts-de-France, dans le département du Pas-de-Calais, la commune de Boubers-sur-Canche a obtenu le prix de la diversité végétale en 2021.

Cependant, ce village fleuri n’en est pas à sa première apparition dans le concours national. En effet, la commune de 600 habitants fut la première à être récompensée et à recevoir sa labellisation en 1959.

C’est à cette époque que commence le projet de valorisation de la commune. Celui-ci mettra la propreté au cœur de ses préoccupations. Les habitants s’impliquent alors comme un seul homme : en fleurissant leurs maisons, en aménageant la place et les monuments aux morts, mais aussi en installant des parterres fleuris dans les rues ou en nettoyant les trottoirs.

Le prix de 1959 devient le premier d’une longue série. C’est ainsi que Boubers-sur-Canche décroche ensuite ses “4 fleurs” ainsi que de nombreux autres prix, avant d’ajouter la plus haute distinction de la “Fleur d’or” à son palmarès en 2015. Il devient ainsi l’un des plus beaux villages de France, un sérieux gage de valorisation touristique.

Velizy-Villacoublay, prix de la reconquête écologique du cadre urbain

Terminons par la commune de Vélizy-Villacoublay, dans le département des Yvelines. Cette ville d’un peu plus de 22 000 habitants possède le label depuis 1982, ainsi que 4 étoiles depuis 2003.

La ville a fait le choix d’un fleurissement durable et sans pesticides en ayant recours à des espèces résistantes et peu gourmandes en eau.

Les espaces verts de la ville de Vélizy-Villacoublay cumulent 51 hectares de parcs et jardins au sein desquels perdurent de magnifiques massifs, plantes vivaces, arbres et arbustes d’ornement.

Le prix national de reconquête écologique vient récompenser la politique de valorisation, d’animation et de promotion du patrimoine végétal, mais aussi la bonne gestion environnementale, la qualité de l’espace public et la pertinence de l’aménagement paysager de la commune de Vélizy-Villacoublay.

Conclusion

Le label des villes et villages fleuris existe depuis 1959. Celui-ci est coordonné par les départements, les régions ainsi que le CNVVF et est remis aux communes engagées dans l’amélioration du cadre de vie grâce à l’aménagement des espaces verts.

En accordant une place centrale au végétal, à la beauté des paysages, ainsi qu’au développement floral dans l’espace public, les collectivités labellisées remplissent de nombreuses missions au service des habitants et des touristes.

Parmi elles, l’augmentation du niveau de santé et de bien-être, la qualité du lien social, la protection de la biodiversité, la préservation des ressources naturelles ou encore la valorisation du patrimoine. Enfin, les communes labellisées deviennent des pôles d’attractivité économiques et touristiques, renommés à travers tout le territoire.

idverde, leader du paysagisme français et européen, est fier d’accompagner les communes dans la création et l’entretien d’espaces verts au service des populations et de l’environnement.

Insectes pollinisateurs : un maillon indispensable de la biodiversité

Crédit photo : Magda Ehlers

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies