Actualités
10 mars 2022

Biodiversité en ville ou l’importance des espaces verts

En ville, les espaces verts sont parfois rares et la biodiversité peu présente. Or il est possible de développer une biodiversité urbaine en favorisant l’aménagement d’espaces verts. En effet, les espaces verts sont bien plus qu’un plaisir pour les yeux. Ils jouent un rôle essentiel dans la régulation de la chaleur et du bruit, améliorent la qualité de l’air, participent au bien-être des citadins mais aussi favorisent le développement de la biodiversité.

En accentuant la végétalisation des villes, les collectivités participent donc à la préservation de la biodiversité tout en apportant une meilleure qualité de vie aux citadins.

Comment se porte la biodiversité en ville ?

Biodiversité s’associe plus facilement avec campagne qu’avec ville. Pourtant, il existe une biodiversité urbaine. Celle-ci se définit comme l’ensemble des interactions entre un milieu urbain et toutes formes de vie qui s’y développent. Mais pour se développer, elle doit faire face à de nombreuses menaces dont la plupart sont causées par les humains. C’est pourquoi le développement de la biodiversité en ville est un défi quotidien qui concerne tout le monde : collectivités, entreprises et particuliers.

Quel est l’état de la biodiversité en ville ?

L’espace urbain semble peu propice à l’aménagement d’espaces verts et donc au développement de la biodiversité. En effet, les espaces sont restreints en superficie et se font de plus en rares. De plus, les bâtiments et l’artificialisation des sols font souvent obstacle à l’épanouissement des espèces et à leur migration naturelle.

D’autre part, les conditions urbaines ne sont pas favorables pour accueillir toutes les espèces. Les villes sont des espaces souvent pollués. La pollution, qu’elle soit de l’air, des sols ou de l’eau, est néfaste au bien-être des végétaux et des animaux. Cela combiné aux effets des îlots de chaleur, il est parfois compliqué pour des espèces animales ou végétales de se développer normalement en ville.

Néanmoins, certaines espèces prospèrent en zone urbaine. Cela est le signe qu’il est donc possible de voir se développer une biodiversité urbaine. De nos jours, les villes sont de plus en plus sensibilisées à la biodiversité et à la préservation des habitats naturels. De nombreux projets d’aménagements d’espaces verts voient le jour dans les grandes villes en France et dans le monde. Cette réflexion autour de la protection de la biodiversité faite en amont d’un projet d’urbanisme permet de concilier nature et ville.

Quels sont les risques qui pèsent sur la biodiversité en ville ?

Développer la biodiversité en ville est possible mais cela demande une attention toute particulière. Tout d’abord, les espèces animales et végétales sont soumises, au même titre que les humains, à la pollution. La pollution atmosphérique émise par les véhicules comme la pollution des sols peuvent gêner la croissance des végétaux. À cette pollution de l’air et des sols viennent s’ajouter la pollution lumineuse et sonore qui perturbe les modes de vie de certaines espèces animales.

De nos jours, les sols artificialisés continuent de gagner du terrain sur les espaces naturels. Les zones urbaines s’étendent au détriment des forêts, des zones humides ou des champs. Ces espaces naturels sont pourtant les lieux de vie de nombreuses espèces végétales et animales. Lorsqu’une construction voit le jour au milieu d’un espace naturel, elle crée des ruptures dans la circulation des espèces. Sans connectivité entre différents milieux naturels, un grand nombre d’espèces sont condamnées à disparaître. En effet, ces échanges sont indispensables au bon développement des espèces qui peuvent ainsi se déplacer pour se reproduire.

D’autre part, la ville est un milieu qui organise son espace selon les besoins et les activités des Hommes. Les espaces susceptibles d’accueillir des espaces verts sont donc restreints. Et quand ils existent, ils sont entourés par des bâtiments, des rues et des structures qui ne conviennent pas au mode de vie de certaines espèces. C’est pourquoi la conception et l’aménagement d’un espace vert en milieu urbain nécessitent une grande expertise. Car la végétalisation de l’espace urbain sans réflexion autour de la protection de la biodiversité urbaine peut avoir de graves conséquences sur les espèces.

Quelles sont les espèces les plus menacées en ville ?

Malgré la présence d’espaces verts, l’expansion des villes sur les campagnes cause du tort à nombreuses espèces. Aujourd’hui, de nombreuses espèces sont menacées en ville.

Le ver de terre est un invertébré que l’on retrouve dans la plupart des espaces naturels et fait partie de la biodiversité urbaine. Il vit dans les trente premiers centimètres de la terre. Il est essentiel pour empêcher l’érosion des sols et garantir le renouvellement des terres. Or en quarante ans, la population de vers de terre a été divisée par quatre.

Le lapin de garenne est souvent perçu comme nuisible par les habitants de certaines régions françaises. Il est victime de la chasse et de la destruction de son habitat à cause de l’urbanisation. L’espèce est considérée comme quasi menacée depuis 2017. Pourtant, la présence du lapin de garenne est bénéfique pour le développement de la biodiversité et pour les sols. En effet, les terriers qu’il creuse favorisent le drainage des sols.

Le hérisson est classé espèce protégée depuis 1981. Il est présent sur tout le territoire et trouve refuge dans les espaces verts où il limite la propagation d’insectes et d’invertébrés ravageurs. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d’espèces sont tuées par un véhicule sur la route.

Enfin, les abeilles font partie des insectes présents en ville. Elles sont menacées d’extinction en Europe. Leur taux de mortalité ne cesse d’augmenter. En cause, l’utilisation de pesticides de la famille des néonicotinoïdes, qui sont particulièrement toxiques pour cet insecte. Or l’abeille joue un rôle capital dans la pollinisation et la multiplication des plantes.

Biodiversité en ville : comment protéger la faune et la flore urbaine

Comment protéger et favoriser la biodiversité en ville ?

Pour favoriser le développement de la biodiversité en ville, il existe des solutions. Les collectivités mais aussi les entreprises peuvent prendre des mesures simples et efficaces en faveur de la préservation des espèces. Des actions qui, mises bout à bout, permettront à terme de protéger et de développer la biodiversité urbaine.

Placer la préservation de la biodiversité au cœur des projets immobiliers

La ville de demain doit être un équilibre entre minéral et végétal. Ainsi, les projets immobiliers doivent prendre en considération ce facteur afin de ne plus fragmenter les espaces de vie.

Pour y arriver, un écologue peut être associé à un projet immobilier. Ce dernier peut analyser le site d’un point de vue écologique et ainsi prodiguer de précieux conseils pour la conception du projet. Il a également un œil attentif sur la présence d’espèces rares ou menacées que peut abriter un site. Fin connaisseur des habitats, il peut apporter de précieux conseils afin de créer un habitat qui permettra aux espèces de s’épanouir. De même, il peut intervenir sur l’aménagement des espaces verts dans le choix des plantes.

D’autre part, chaque projet immobilier doit être pensé dans un ensemble urbain et non comme un projet isolé. Il doit intégrer l’ensemble des éléments vivants présents en ville : arbres, jardins, insectes, espèces animales, etc. C’est cette vision globale qui permettra de favoriser les échanges entre les milieux naturels et donc de préserver la biodiversité urbaine déjà existante.

D’ailleurs, le plan biodiversité dévoilé par le gouvernement en 2018 va dans ce sens. Il vise à freiner l’artificialisation des sols et à développer la biodiversité en ville et en zone rurale. Avec ce plan, le gouvernement français a pour objectif d’améliorer le quotidien des Français et garantir celui des générations futures.

Développer la densité d’espaces verts, un facteur essentiel de la protection de la biodiversité urbaine

Les espaces verts en ville sont souvent des petites parcelles fragmentées et isolées les unes des autres. Or, pour réussir à développer la biodiversité urbaine, la superficie, la densité et la qualité des espaces verts sont déterminantes.

Aujourd’hui, il est considéré que pour maintenir la plupart des espèces d’oiseaux urbanisés, il faut entre 10 et 35 hectares d’espaces verts continus. En ville, ces surfaces sont difficiles à trouver. Néanmoins, il a été montré que la multiplication de petites parcelles en ville augmentait de façon significative la population des oiseaux en ville. Il n’est pas donc nécessaire d’avoir de grandes parcelles pour développer la biodiversité urbaine.

Pour réussir un espace vert et le développement de la biodiversité, il faut que ces derniers soient diversifiés. En effet, il est important de pouvoir offrir des habitats à chaque espèce qui leur permettent de s’alimenter et d’accomplir leur cycle de vie.

arbre en ville - source WK Films

Ralentir l’artificialisation de l’espace urbain

Pour agir envers la protection de la biodiversité, il est important de ralentir l’artificialisation des sols. En effet, l’étalement des zones urbaines et l’artificialisation des sols détruisent les espaces naturels et donc les habitats de nombreuses espèces.

Ainsi, pour protéger la biodiversité en ville, il faut repenser l’urbanisme afin d’enrayer l’augmentation des surfaces artificialisées. Pour lutter contre le phénomène d’artificialisation des sols et ainsi participer à la préservation de la biodiversité, le gouvernement a mis en place le plan “zéro artificialisation nette”. Le but est d’agir au plus vite pour freiner l’artificialisation des sols. Plusieurs pistes sont à l’étude comme la création d’un observatoire de l’artificialisation des sols, la mise en place de campagnes de sensibilisation ou le déploiement d’outils réglementaires et fiscaux.

idverde, acteur de la protection et du développement de la biodiversité en ville

entretien espaces verts à Béziers

idverde est le leader européen de la création, l’aménagement et l’entretien des espaces paysagers. Depuis plus de 30 ans au service des communes et des collectivités, l’entreprise accompagne ses clients sur de nombreux projets. Toutes les équipes sont formées sur la biodiversité afin de pouvoir aménager et entretenir des espaces verts propices à l’épanouissement des écosystèmes.

Protéger la biodiversité à toutes les étapes des chantiers d’aménagements urbains

Le groupe idverde s’engage depuis plusieurs années à tout mettre en œuvre pour protéger la biodiversité à toutes les étapes des chantiers qui lui sont confiés.

Lorsqu’un projet d’aménagement urbain est confié à l’entreprise, les équipes idverde font une étude préalable de la faune et de la flore existante. Cette cartographie verte permet alors de prendre les bonnes décisions qui favorisent le maintien et le développement de la biodiversité urbaine existante tout au long du projet.

Dans la poursuite de cet engagement en faveur de la biodiversité, idverde devient une Entreprise Engagée pour la Nature avec l’Office Français de la Biodiversité. A ce titre, nous dévoilerons prochainement notre plan d’actions pour la préservation et l’enrichissement de la biodiversité.

Créer et entretenir des espaces verts respectueux de la biodiversité

En tant qu’entreprise durable, le groupe idverde s’engage à créer et entretenir des espaces verts respectueux de la biodiversité. Les valeurs du groupe, rassemblées dans sa politique de Responsabilité Sociale de Entreprises, sont communes à tous ses chantiers paysagers : protéger durablement les milieux naturels et favoriser la biodiversité.

Pour y arriver, l’entreprise déploie plusieurs actions sur tous ses chantiers d’aménagement paysager. Tout d’abord, le groupe a mis en place des mesures pour maîtriser les émissions de gaz à effet de serre des chantiers d’envergure. Dans une démarche responsable et durable, idverde valorise l’ensemble de ses déchets verts. Enfin, pour chaque chantier, les équipes sélectionnent avec soin les plantes et arbres à planter afin de favoriser la biodiversité.

De plus, l’entreprise engagée quotidiennement dans la protection de la biodiversité limite l’utilisation de produits phytosanitaires sur ses chantiers d’entretien et d’aménagement d’espaces verts.

Informer et sensibiliser à la protection de la biodiversité

Au-delà des actions sur le terrain, le groupe s’investit dans la sensibilisation et la formation à la protection de la biodiversité. Les collaborateurs d’idverde sont ainsi régulièrement formés sur le développement durable et la protection de l’environnement.

L’entreprise a également à cœur de transmettre son engagement à ses clients. Lorsque des alternatives plus respectueuses de l’environnement sont possibles, les équipes idverde prennent le temps de les expliquer aux clients.

Conclusion

Le déclin de la biodiversité est une crise écologique qui touche le monde entier. Les villes ont également un rôle à jouer dans la protection et le développement de la biodiversité. En effet, grâce à une réflexion autour de l’aménagement d’espaces verts, il est possible de concilier ville et biodiversité urbaine. 

Le groupe idverde prend part à de nombreux chantiers paysagers et participe au développement de la nature de la ville. L’entreprise a développé au fil des ans une expertise dans la conception, l’aménagement et l’entretien d’espaces verts durables favorisant la biodiversité urbaine.

Pollution lumineuse et sonore : des ennemis de la biodiversité

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies