Actualités
17 septembre 2021

L’importance de la préservation du patrimoine

Le patrimoine d’un pays, d’une région ou encore d’une ville est le reflet du passé, mais surtout du présent. Il questionne sur ce qu’on estime important de transmettre aux générations futures. Le patrimoine peut appartenir à une famille, un village, une tribu, une civilisation, une nation ou à l’humanité entière.

L’UNESCO est le principal organisme de gestion du patrimoine classé, au niveau international. Mais en France comme ailleurs, d’autres instances valorisent certains sites et organisent sa maintenance et sa gestion.

Embellir, sauvegarder et enrichir notre patrimoine est l’affaire de tous : politiques, artistes, artisans et particuliers. idverde apporte sa contribution.

Qu’est ce qui se cache derrière le terme de patrimoine ?

Le patrimoine ne correspond pas seulement aux constructions anciennes ou exceptionnelles, comme les Pyramides d’Égypte. La notion de patrimoine peut englober une forêt, un savoir-faire, une chanson, une recette.

En réalité, tout est susceptible d’entrer dans le patrimoine, s’il est considéré comme élément composant une culture et étant source d’inspiration pour les générations présentes et futures. Un bien devient patrimonial dès l’instant où un groupe de personnes estime qu’il doit être sauvegardé pour être transmis.

Tour d’horizon des différents types de patrimoine

L’UNESCO propose une carte du monde présentant tous les sites classés. Plus de 1 000 sites y sont référencés. Un tour du monde virtuel qui donne des envies de voyage.

Le patrimoine culturel

Le patrimoine culturel intègre l’idée de l’action de l’Homme. On trouve l’architecture, les meubles et objets, les personnages, les événements et lieux historiques. La culture regroupe aussi le patrimoine immatériel, comme un savoir-faire, une tradition, une langue locale.

Les bâtiments classés sont généralement les plus connus du grand public. C’est le cas des Rives de la Seine, avec la Tour Eiffel, le Louvre ou la cathédrale Notre-Dame. Ces constructions ont fortement influencé l’urbanisme de ces deux derniers siècles, au-delà de la capitale française.

Remontons beaucoup plus loin dans le temps avec la grotte préhistorique Chauvet. Les peintures rupestres si bien conservées ont incité l’UNESCO à classer ce sanctuaire, pour soutenir sa conservation.

De l’époque antique, on retiendra Arles et son arène romaine ou encore le Pont du Gard, un aqueduc majestueux.

Le patrimoine culturel ne cesse de grandir et des éléments récents sont classés patrimoine par l’UNESCO. C’est par exemple le cas des constructions de l’architecte Le Corbusier, que l’on trouve en Suisse, en France, en Argentine et dans d’autres pays encore. Il est à l’origine d’immeubles cubistes et minimalistes, sortis de terre autour des années 1930.

Le patrimoine naturel

Des sites naturels exceptionnels sont également classés. Tout un protocole est mis en place pour assurer leur protection et leur entretien. L’accès au grand public est réglementé, comme c’est le cas dans le Parc National de Plitvice, en Croatie, où un sentier aménagé sur des passerelles a été construit. Un quota d’entrées quotidiennes permet de gérer le flux de personnes.

Dans le centre de la France, la chaîne des Puys est classée à l’UNESCO, comme patrimoine naturel.

On trouve également des sites mixtes, à la fois culturels et naturels. C’est le cas des Météores, dans les terres grecques. Vingt-quatre petits monastères ont été érigés au XVe siècle, sur des pitons de grès presque inaccessibles. L’accès se fait par des escaliers en bois construits le long de la falaise. En grimpant le long de ces “colonnes du ciel”, on pense forcément aux difficultés qu’ont rencontrées ceux qui ont élevé ces édifices.

article 78

Quels sont les enjeux de la préservation du patrimoine ?

Une phrase faisant partie de la Constitution de l’UNESCO résume l’enjeu de la préservation du patrimoine : “Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes et des femmes, c’est dans l’esprit des hommes et des femmes que doivent être élevées les défenses de la paix.”

L’UNESCO considère que le patrimoine peut lier les hommes et donc favoriser la paix.

La culture au fondement de nos sociétés

Le patrimoine rend vivants les témoignages du passé. Dans une société qui évolue très vite, conserver et protéger le patrimoine forge une identité culturelle. En étant classé, un site se fait connaître au-delà des frontières et intègre la connaissance collective. L’UNESCO estime que tout ce patrimoine, mis en valeur, favorise la créativité, soutient l’identité collective et améliore la conscience de nos sociétés.

Le patrimoine joue un rôle de cohésion entre les peuples et les cultures. La reconnaissance d’un art, d’un savoir-faire ou d’un monument, permet de valoriser une civilisation aux yeux du reste du monde. Avec plus de 1 000 sites classés, sans compter le patrimoine immatériel, chaque peuple obtient reconnaissance. La puissance du patrimoine culturel et naturel soude nos sociétés dans le respect de l’altérité et de l’égalité des cultures.

Le patrimoine, source d’attractivité touristique

Pour embrasser une culture, une région ou un pays, la visite d’un site classé est idéale. Les lieux historiques et les bâtiments questionnent et donnent envie de comprendre ce qui nous entoure. Les sites naturels d’exception poussent à la contemplation et au respect de la nature.

Il en est de même pour le patrimoine culturel immatériel. Qu’il s’agisse d’une pratique contemporaine ou traditionnelle, d’un art, d’une œuvre ou d’un symbole, le patrimoine invite à échanger sur des émotions, à faire évoluer son propre point de vue.

En cela, le patrimoine, qu’il soit classé ou non, soutient le tourisme durable et culturel.

Les enjeux géopolitiques du patrimoine

Le patrimoine classé implique également des enjeux politiques.

La plupart du temps, ce sont les États qui rédigent une demande à l’UNESCO pour faire classer un site. L’État intervient donc dans la décision de ce qu’il estime être important à préserver et à donner à voir au reste du monde. Le patrimoine classé a donc un aspect symbolique.

Prenons l’exemple de Versailles, ses palais et ses jardins, résidence royale durant plusieurs siècles. Ce lieu a accueilli la première Assemblée nationale, le 20 juin 1789. Versailles est ensuite restée la capitale de la République jusqu’à la IIIe République, avant de rejoindre Paris. Aujourd’hui encore, les sénateurs et les députés s’y retrouvent en Congrès, pour discuter et voter les modifications constitutionnelles.

Versailles est un donc un lieu patrimonial essentiellement politique : les fastes des rois de France sont préservés et acquis comme faisant partie de l’Histoire constituante du pays.

L’UNESCO, acteur essentiel de la préservation du patrimoine mondial

L’UNESCO se traduit en français par Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture. Cet organisme est né en réponse à la Première Guerre mondiale, dans le but de favoriser la cohésion internationale.

En s’appuyant sur des domaines concrets tels que l’éducation, la science et la culture, et non purement politiques, l’UNESCO agit pour la paix.

Une de ses missions est de valoriser le Patrimoine Mondial de l’Humanité. Le patrimoine agit comme un levier favorisant la compréhension mutuelle entre les peuples. Appréhender la culture comme une mosaïque de biens et de savoir-faire patrimoniaux place le citoyen du monde au cœur de l’égalité des cultures.

Si l’Homme est mis sur un piédestal par l’UNESCO, notre planète n’est pas en reste. Elle occupe même une place centrale avec une catégorie à son nom : le Patrimoine Naturel. Des milliers d’hectares sont ainsi classés, recouvrant une superficie aussi grande que celle de la Chine. Des forêts, des cascades, des curiosités géologiques montagneuses ou souterraines, des fonds marins… Notre Terre est belle et l’UNESCO lui rend hommage.

L’UNESCO a classé plus d’une centaine de sites comme étant en péril. Cela permet de débloquer des fonds financiers pour soutenir leur conservation ou leur restauration. Par exemple, le temple d’Angkor a récemment pu sortir de cette liste rouge et conserver simplement le titre de Patrimoine Mondial.

L’UNESCO agit également comme garde-fou. Sa loi limite l’action de certains gouvernements qui pourraient avoir envie de voir disparaître certains symboles.

Zoom sur le « Cercle Immense » de La Saline Royale d’Arc-et-Senans : un projet unique de biodiversité

Journées Européennes du Patrimoine : deux jours pour mettre à l’honneur le patrimoine culturel

En quoi consistent les Journées Européennes du Patrimoine ?

Les Journées Européennes du Patrimoine (JEP) ont lieu chaque année, le troisième week-end de septembre. Elles sont en fait l’extension au territoire européen de la Journée du Patrimoine, créée d’abord en France à l’initiative de Jack Lang en 1984.

Aujourd’hui, c’est durant la totalité du week-end qu’on ouvre les portes sur la Culture. De nombreux musées proposent un accès gratuit et prévoient des animations exceptionnelles.

Les associations locales sont invitées à proposer des initiatives en lien avec le Patrimoine, naturel, historique, artistique ou artisanal. L’idée est de valoriser le Patrimoine à une échelle plus locale, bien au-delà du classement UNESCO.

Quels sont les objectifs de cet évènement ?

Les Journées Européennes du Patrimoine sont l’occasion de faciliter la connexion à la culture avec ceux qui s’en éloignent. Pour ceux qui aiment déjà visiter les musées ou les bâtiments, c’est une aubaine riche en propositions, gratuites ou à petits prix.

Les JEP invitent à réfléchir à l’idée même de patrimoine. Le Patrimoine n’est pas forcément décrété par l’UNESCO. C’est surtout une réflexion à mener en groupe, pour réfléchir à ce qui fonde la culture locale, à ce que l’on souhaite transmettre aux générations futures et à l’ensemble de l’Humanité.

Par exemple, les propriétaires de petits voiliers en bois, regroupés au sein d’une association, peuvent ouvrir leur carré pour partager leur vie à bord et leur passion. Des animateurs municipaux proposent des parcours géocaching ludiques, pour donner envie aux familles de mieux connaître leur ville, son histoire et ses pépites.

Les JEP ont aussi pour objectif de faire connaître toutes les composantes de la culture d’un lieu. Ce ne sont pas seulement les anciennes traditions qui composent notre culture, mais toute la diversité qui s’y est ajoutée. Dans un combat contre le racisme et la xénophobie, la tolérance est à l’honneur dans un climat à la fois festif et studieux.

idverde partenaire de sites patrimoniaux d’exception

Les équipes idverde sont fières de pouvoir contribuer à l’entretien et à la préservation de sites clé de notre patrimoine.

La saline royale d’Arc-et-Senans patrimoine mondial par l’UNESCO

Il y a quelques mois, idverde participait à la mise en valeur paysagère de la Saline Royale d’Arc-en-Senans. Cette saline de Franche-Comté est en activité depuis bien avant le Moyen-Âge. Mais c’est durant le Siècle des lumières que l’architecte Ledoux a fait construire les bâtiments de l’usine qui ont donné lieu au classement UNESCO.

La conception a été étudiée de sorte à optimiser le travail des ouvriers. En cela, il s’agit d’un témoignage du travail des hommes sous l’ère industrielle naissante. À l’époque, on considérait la saline comme une usine visionnaire et idéale. Elle a inspiré le mouvement architectural industriel qui suivra, un demi-siècle plus tard.

Pour autant, l’esthétique était au cœur du projet. Pour la première fois, une usine était construite avec la même qualité architecturale qu’un palais. Les vastes jardins qui l’entourent subliment les colonnes et les voûtes. Les plantations d’arbres ombragent les sentiers le long desquels les visiteurs prennent le temps de déambuler.

 

la saline

L’Abbaye Royale de Fautevraud patrimoine mondial de l’UNESCO

abbaye Fautevraud

La majestueuse Abbaye Royale de Fautevraud s’étend sur 13 hectares au cœur du site classé du Val de Loire.

La plus vaste cité monastique d’Europe est mise en valeur par ses jardins et ses parcs. Les experts paysagers idverde œuvrent actuellement pour embellir les abords de l’ancienne demeure d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard Cœur de Lion. Pour nos équipes, c’est un honneur et un réel plaisir que de travailler dans un site tel que celui-ci.

Le Castle Park possède un riche patrimoine culturel et est classé Grade II

Au nord-est de Londres, à Colchester, se trouve un château surtout connu pour ses parcs et jardins. Les équipes idverde de Grande-Bretagne entretiennent depuis 2016 les 70 000 m2 de pelouse, les abords du plan d’eau, les plantations de près de 40 000 plants d’arbres et de fleurs.

Leur travail a permis au Castle Park de décrocher plusieurs Awards sur l’aménagement paysager. L’équipe idverde a, elle aussi, été récompensée, grâce à l’obtention du British Association of Landscape Industries (BALI), principale récompense pour la qualité de la maintenance des espaces verts. Retrouvez ici plus de précisions sur l’ampleur du travail mené par idverde UK.

Castle Park

Conclusion

Le patrimoine nous invite à voyager dans le temps, à la rencontre des sociétés plus ou moins ancestrales, plus ou moins lointaines. Il met aussi à l’honneur les merveilles de la nature et la force du temps.

Entretenir et préserver le patrimoine est finalement un bel hommage à la citoyenneté et à l’environnement. Notre entreprise est honorée d’avoir la confiance des collectivités pour agir concrètement et donner encore plus de plaisir aux visiteurs de ces sites patrimoniaux.

 Les villes les plus éco-responsables du monde

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies