Actualités
22 avril 2022

Pourquoi la journée de la Terre est-elle plus importante que jamais ?

La journée de la Terre est le jour de l’année consacré à la célébration de l’environnement. Depuis 1970, tous les 22 avril, des milliards de personnes à travers le monde se mobilisent dans le but d’interpeller les dirigeants politiques et de sensibiliser les citoyens à la protection de l’environnement.

Au fil des ans, cette journée est devenue le principal événement écologiste mondial réunissant des citoyens de plus de 193 pays. La journée de la Terre est l’occasion de montrer son engagement en faveur du climat, de la protection de l’environnement et de la préservation de la biodiversité. Une journée d’autant plus importante que notre planète est depuis plusieurs décennies mise à rude épreuve.

Qu’est-ce que la journée de la Terre ?

La journée de la Terre est un rassemblement mondial qui a pour but de mettre en lumière une seule et unique cause : protéger la planète Terre. Et pour cela, chaque geste est important. La journée de la Terre est l’occasion de prendre conscience de nos actes mais aussi d’agir ensemble pour alerter sur la situation environnementale mondiale.

La mission de cette journée mondiale

La mission principale de ce collectif est d’aider les personnes et les organisations à diminuer leur impact environnemental. En effet, les actions de l’homme sont en grande partie responsables du déclin de la biodiversité et des changements climatiques. Cette journée est donc l’occasion de devenir un peu plus écoresponsable pour laisser aux générations futures un cadre de vie où la nature et la biodiversité sont toujours présentes.

L’association Jour de la Terre accompagne les citoyens français et canadiens en expliquant pourquoi protéger la planète et comment agir pour la planète. Ainsi tout le monde peut, à son échelle, prendre part à cette mobilisation et agir pour l’environnement.

Sensibiliser sur les principales menaces environnementales

La journée de la Terre est l’occasion de sensibiliser les autorités et les citoyens sur les menaces qui pèsent sur l’environnement. Aujourd’hui, nous savons que c’est principalement l’homme qui est à l’origine de ces menaces.

Le réchauffement climatique est une menace environnementale importante. Aujourd’hui, il n’est plus à prouver que la pollution de l’air a un impact direct sur les dérèglements climatiques. Car c’est le rejet des gaz à effet de serre qui est la principale cause du réchauffement climatique. Et c’est tout l’équilibre environnemental mondial qui est menacé.

Parmi ces menaces environnementales, on peut citer également la pollution de l’eau et des sols. Cette pollution entraîne la perte d’une biodiversité importante pour la planète. Car en rejetant des produits polluants, l’homme perturbe l’équilibre général de son environnement. Cette pollution dégrade, à terme, le cadre de vie des espèces et tout un écosystème.

D’autres menaces viennent s’ajouter à la pollution, comme la déforestation qui engendre un appauvrissement de la biodiversité ou encore le prélèvement intensif des ressources qui donne lieu à des pénuries.

Le dérèglement climatique

Le jour de la Terre est l’occasion d’alerter sur le climat. Depuis des décennies, nous constatons une augmentation des rejets des gaz à effet de serre. Ces gaz sont produits par l’homme pour satisfaire aux besoins énergétiques de plus en plus importants de notre société.

Le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaciers et des calottes glaciaires polaires. Cela a pour effet direct de provoquer l’élévation du niveau des mers et l’érosion des zones côtières aux quatre coins du monde. Ce phénomène s’est accentué ces dernières années, menaçant ainsi des régions entières mais aussi de nombreuses espèces marines et terrestres impuissantes face à la perte de leur habitat naturel.

Au-delà des régions polaires, la hausse des températures concerne toutes les régions du monde. Le réchauffement climatique participe à la disparition des écosystèmes et de plusieurs espèces car tous les êtres vivants n’ont pas la capacité de s’adapter à ces changements.

La pollution de l’air

Le transport, le chauffage et les industries sont les principaux responsables de la pollution de l’air. Cette pollution a des effets sur notre santé mais aussi sur l’environnement.

En effet, certains gaz polluants sont responsables de pluies acides. Ces pluies viennent polluer les eaux dans lesquelles elles retombent et rendent toxiques des lacs et des rivières entiers. C’est alors tout un écosystème qui est menacé : des poissons vivant dans ces eaux aux animaux venant s’y abreuver.

L’ozone est aussi un gaz polluant que l’on retrouve souvent dans l’air et qui a de graves conséquences sur l’environnement. Ce gaz est nocif pour la végétation et la biodiversité. Il vient abîmer les feuilles des arbres et diminuer la croissance des forêts appauvrissant ainsi la diversité des espèces dans ces écosystèmes forestiers.

Le manque d’eau

L’eau douce est une ressource précieuse et indispensable à notre survie, or, une grande partie de la planète manque d’eau. Aujourd’hui environ 80 % de la population mondiale souffre de pénurie d’eau. Les réserves mondiales diminuent et notre consommation en est en partie la cause.

Le changement climatique perturbe également l’écoulement des ressources en eau qui mène à la sécheresse. Ces épisodes de sécheresse, que les pays développés vivent de plus en plus, nuisent à l’environnement et à la biodiversité.

L’eau devient donc de plus en plus rare. Même dans les pays développés où elle est abondante, la pollution, la surconsommation, l’agriculture intensive entraînent des situations tendues, voire des pénuries.

Mobiliser et agir pour la protection de la planète

La journée de la Terre est donc le moment de se mobiliser et d’agir pour protéger la planète de ces menaces environnementales.

Citoyens, écoliers, entreprises ou institutions, tout le monde peut participer en réalisant un geste concret pour protéger l’environnement. Car cette journée est aussi l’occasion d’apprendre et de transmettre les bons réflexes pour préserver la biodiversité et consommer de manière responsable.

Il n’y a pas de petits gestes pour sauver la planète. Chaque action compte et un acte simple peut avoir un impact conséquent sur notre environnement. Recycler ses déchets, réduire sa consommation de plastique, éviter le gaspillage alimentaire, se déplacer autrement ou encore revoir sa consommation énergétique font partie des nombreuses actions que chaque citoyen ou entreprise peut mener.

Se mobiliser pour la planète le 22 avril c’est donc agir à son niveau et participer à l’effort collectif pour préserver l’environnement et protéger la Terre.

Un objectif à atteindre : limiter le réchauffement climatique à 1,5°C

L’Accord de Paris de 2015 a pour objectif de limiter le réchauffement climatique à un niveau inférieur à 2°C, de préférence à 1,5°C. Actuellement, plus de 180 pays ont ratifié l’accord et s’engagent en faveur du climat et de la protection de l’environnement. S’engager aujourd’hui durablement dans la lutte contre le réchauffement climatique est indispensable pour préserver et améliorer notre cadre de vie et assurer un développement équilibré et durable.

Pourquoi cet objectif est-il aussi important ?

Limiter la hausse de la température mondiale à 1,5°C est un objectif important.  Même si les conséquences d’un réchauffement climatique sont nombreuses sur la planète, l’impact sera moins fort si nous maîtrisons cette hausse. Avec 1,5°C supplémentaire, certains écosystèmes risquent certainement de subir de profonds bouleversements voire de disparaître.

Comment atteindre cet objectif ?

Pour atteindre l’objectif de 1,5°C il faut que chaque pays s’engage durablement. La première solution consiste à limiter la production de gaz à effet de serre dont le CO2, le gaz le plus produit par les activités humaines et le principal responsable du réchauffement climatique.

Pour réussir à diminuer le CO2 dans l’atmosphère, il est indispensable de privilégier les énergies renouvelables. Ces énergies sont, à l’inverse des énergies fossiles, tirées de sources inépuisables d’origine naturelle. Néanmoins, même si de plus en plus de pays diversifient leur offre énergétique, les énergies fossiles représentent encore plus des trois quarts de la consommation mondiale d’énergie.

Mais participer à la diminution des gaz à effet de serre peut être également une action individuelle. En essayant de diminuer sa propre consommation énergétique, on participe à la lutte contre ces émissions nocives pour la planète.

Protéger la biodiversité c’est aussi lutter contre le réchauffement climatique

La biodiversité et la nature dans la ville sont des alliées dans notre lutte contre le réchauffement climatique. En effet, la Terre nous offre de nombreuses ressources qu’il faut protéger car elles sont un premier rempart contre les changements climatiques.

Il est par exemple important de protéger les forêts contre la déforestation. En effet, les arbres sont nos alliés. Avec leurs feuilles, ils fixent le CO2, le principal gaz à effet de serre.

Les dunes qui protègent de l’érosion côtière et les mangroves qui atténuent les effets des tempêtes et cyclones, sont d’autres remèdes que nous offre la nature. Il ne tient qu’à nous de les préserver.

Biodiversité en ville – comment protéger la faune et flaure urbaine

#JOURDELATERRECHEZSOI : agir pour la planète depuis chez soi

La situation sanitaire particulière liée à la pandémie mondiale de la Covid-19 ne permet pas les rassemblements de grande ampleur. Mais le 22 avril, il sera toujours possible de participer à cet événement mondial depuis chez soi. Grâce aux activités jour de la Terre, chaque citoyen peut devenir acteur de la lutte pour la sauvegarde de l’environnement.

Adopter une alimentation responsable

La journée de la Terre est l’occasion de faire le point sur sa façon de consommer. En optant pour une alimentation responsable, chaque citoyen peut agir. En plus d’offrir une meilleure qualité gustative, manger des produits locaux et de saison contribue à la réduction des gaz à effet de serre dus au transport. On peut également opter pour les produits bios qui sont issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement, de la nature et de la biodiversité.

Et quel que soit notre choix d’alimentation, il est important de lutter contre le gaspillage alimentaire. Le premier acte que l’on peut faire facilement et sans contraintes. Autre astuce, passer au vrac, cela permet d’acheter sans emballage jetable.

Eclairage responsable

Réduire sa consommation d’énergie

La production d’énergie est l’une des principales causes de l’émission des gaz à effet de serre.

Pour protéger la planète, on peut par exemple opter pour un fournisseur d’énergie verte. Chez idverde, 80% de nos agences françaises consomment une électricité verte.

Les principaux fournisseurs d’énergie sont de plus en plus nombreux à proposer ce type de contrat basé sur l’utilisation des énergies renouvelables beaucoup moins polluantes.

La journée de la Terre peut aussi nous pousser à agir par des gestes simples comme changer ses ampoules et choisir des ampoules à basse consommation, qui consomment 80 % d’électricité en moins que les classiques. Baisser son thermostat est également un acte citoyen et écoresponsable. En effet, le chauffage est particulièrement énergivore et chaque degré supplémentaire augmente la facture de 7 % et notre consommation d’énergie.

Opter pour une mobilité durable

Dans notre quotidien, nous pouvons également réfléchir à la façon dont nous nous déplaçons et essayer de privilégier des modes de déplacements écoresponsables afin de préserver l’environnement.

La marche, le covoiturage, les véhicules électriques, les transports en commun ou les vélos et trottinettes électriques sont des alternatives moins polluantes que la voiture ou le scooter. Nos équipes parisiennes d’entretien paysager se déplacent à vélo dès que le temps le permet !

En repensant notre façon de nous déplacer et en privilégiant des modes de déplacement doux, nous participons à la diminution de la pollution et donc à la protection de notre environnement.

mobilité durable - vélos

Des apps pour vous aider à être écoresponsable

Aujourd’hui, il existe de nombreuses applications pour aider les citoyens à être écoresponsables. Truffées d’astuces, de défis en tout genre et de nombreux conseils, ces apps nous guident au quotidien pour adopter les bons gestes.

Trouver les meilleures adresses écolos près de chez soi, sensibiliser les enfants aux comportements écoresponsables ou encore consommer mieux en repérant les bons produits… De nombreuses applications se sont développées ces dernières années afin de nous apprendre comment agir pour la planète.

Conclusion

Le 22 avril est une journée importante pour notre planète. La mobilisation du plus grand nombre est primordiale pour mettre en lumière l’importance de la protection de l’environnement pour tous et les générations futures. Que ce soit chez soi, à l’école ou sur son lieu de travail, tout le monde peut rejoindre le mouvement de la journée de la Terre et participer à son échelle en adoptant les bons gestes pour sauver la planète. Au sein d’idverde, nous sommes persuadés que les petits gestes comptent autant que les grands.

Comment agir pour améliorer la qualité de l’air qu’on respire ?

 

 

 

 

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies