• Accueil
  • Blog
  • Le reboisement au cœur de la lutte contre les changements climatiques
Patrimoine arboré
22 avril 2021

Le reboisement au cœur de la lutte contre les changements climatiques

En cette journée mondiale de la Terre, idverde, leader européen spécialiste de l’aménagement et de l’entretien paysager, s’implique dans la lutte contre le changement climatique, en plaçant les arbres et le reboisement au cœur de son activité.

Les forêts sont les poumons du monde : elles purifient notre atmosphère et soutiennent la régulation climatique en stockant le carbone. Prendre soin des forêts qui nous entourent, favoriser et entretenir les espèces locales dans nos espaces verts, soutenir le reboisement national et mondial, ce sont autant d’actions que nous souhaitons partager avec vous ici.

La déforestation, une menace réelle pour notre planète

La déforestation est source de disparition massive de la superficie d’une forêt. Malheureusement, les impacts écologique et social sont graves à long terme. Contribuer à la déforestation, c’est un peu comme scier la branche sur laquelle on est assis.

État des lieux des forêts dans le monde

La superficie mondiale des forêts est estimée à environ 4 milliards d’hectares, soit un tiers des terres émergées. Parmi ces espaces, nous connaissons bien la forêt Amazonienne, ou les grandes étendues boisées du Canada qui s’étendent jusqu’aux États-Unis. Le nord de la Russie héberge aussi des millions d’hectares de forêts, faisant de ce grand pays le plus boisé du monde.

reboisement - Idverde

Moins connu, le bassin du Congo, en Afrique, est la deuxième forêt primaire après l’Amazonie. L’Asie du Sud-Est, avec son climat tropical, est également bien verdoyante.

L’Europe est aussi bien lotie et la France particulièrement, puisqu’un tiers du territoire est couvert de forêts.

Quels sont les impacts de la déforestation ?

On pourrait croire qu’avec une telle surface forestière, l’humanité n’a rien à craindre pour ses poumons verts. Mais c’est sans compter sur la témérité de l’Homme et le pouvoir de la mécanisation. Si, il y a cent ans, transformer le bois ou créer des plantations prenait du temps, à l’heure actuelle, des milliers d’hectares peuvent être convertis en quelques semaines !

La forêt n’a donc pas le temps de se régénérer, contrairement au temps où le rythme humain correspondait davantage à celui de la nature.

  • Les impacts de la déforestation sur l’environnement

La déforestation a des conséquences directes et indirectes, sur le court et sur le long terme.

20 % des gaz à effet de serre proviennent actuellement de la déforestation, à cause de la méthode utilisée : l’incendie volontaire. Rappelons-nous ces images de nuages de fumées incandescentes qui s’étirent à perte de vue.

En effet, un arbre, est en quelque sorte un piège à carbone. En le brûlant, on libère ce carbone et on l’empêche de jouer son rôle de stockage. Le carbone est un élément que nous rejetons en masse depuis l’ère industrielle. L’atmosphère est donc de plus en plus chargée en CO2, ce qui a pour conséquence l’augmentation de la température. Les masses d’air chaud, toujours plus nombreuses, circulent autour de notre planète et provoquent les dérèglements climatiques que nous connaissons : tempêtes, cyclones, canicules, inondations…

Le véritable problème n’est donc pas vraiment le degré Celsius supplémentaire que nous pouvons mesurer sur l’année, mais bien les dérèglements météorologiques que cette différence provoque.

La forêt a également un rôle structurel : elle est une barrière contre certains phénomènes climatiques, comme l’avancée du désert de Gobi en Chine, et un moyen de stabilisation des sols. Lorsque les arbres implantés sur un sol en pente sont brûlés, l’érosion est beaucoup plus forte, provoquant des glissements de terrain.

  • Les impacts de la déforestation sur la biodiversité

Certaines forêts sont remplacées par d’autres arbres, mais ce n’est plus du tout une forêt favorisant la biodiversité. Les arbres sont traités et les sols désherbés. On parle alors de dégradation des forêts.

Pourtant, les forêts abritent 80 % de la biodiversité terrestre ! La flore et la faune s’expriment et cohabitent merveilleusement. Sans l’intervention de l’homme, la forêt s’autorégule dans un cycle de vie naturel.

La forêt, avec ses ombres et ses nuances, crée de multiples microclimats, favorisant la diversité des végétaux, du mycélium, des insectes, des reptiles et des grands animaux. De nombreuses espèces ne peuvent survivre que dans un milieu très précis. C’est le cas des grands singes, victimes de la déforestation en Asie. Une action de reboisement doit donc prendre cette donnée en considération.

  • Les impacts de la déforestation sur l’Homme

La déforestation a un impact sur les femmes et les hommes du monde entier, puisque le climat se dérègle et la qualité de l’air se détériore. On considère même que la dégradation des paysages et des terres, dont la déforestation, a un impact économique lourd, avec une baisse de 10 % du PIB mondial.

Mais bien évidemment, les plus touchés sont les populations locales. Les fumées créent des nuages toxiques, néfastes pour la santé des ouvriers et des habitants sur des milliers de kilomètres.

D’autre part, les populations locales ont toujours vécu avec la forêt. Elle les nourrit et leur fournit du travail. Pour certains peuples traditionnels ou aborigènes, il s’agit tout simplement de leur lieu de vie. La destruction des forêts peut donc perturber considérablement le mode de vie des populations locales de manière directe.

En savoir plus sur le langage des fleurs

Comment lutter contre la déforestation ?

Les associations et les organisations internationales pour l’environnement se sont mobilisées pour mettre en place des plans d’actions afin de lutter contre la déforestation. En première ligne, l’ONU organise la Décennie pour la restauration des écosystèmes, entre 2021 et 2030. Le programme est ambitieux, à la hauteur de l’urgence d’agir.

Des initiatives au niveau mondial en faveur des forêts

La Décennie votée par l’ONU permet de débloquer des fonds pour soutenir les projets de forte envergure, visant à restaurer les écosystèmes, partout dans le monde.

L’Union Européenne : le Pacte Vert et la Stratégie Forêt

Voté en 2019, le Pacte Vert valorise l’économie circulaire dans la gestion des ressources. L’objectif annoncé dans ce pacte est de ne plus émettre aucune émission nette de gaz à effets de serre d’ici 2050. Plusieurs champs d’action sont référencés pour y parvenir : baisse de la pollution, restauration des écosystèmes et valorisation de l’économie circulaire et verte.

En 2021, le Pacte Vert est complété par la Stratégie Forêt. Cette initiative a pour but d’améliorer la gestion des forêts et de les placer au cœur de l’activité urbaine et rurale.

Le Forum Économique Mondial : Opération 1 Trillion Trees

L’idée de cette opération est de coordonner les porteurs d’actions pour financer la plantation de 1 000 milliards d’arbres de par le monde, avant 2030. Cette opération améliorera significativement le stockage du carbone, indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique. La réussite de ce projet permettra d’atteindre 30 % des objectifs portés par l’Accord de Paris en faveur du climat.

La Terra Carta, portée par le Prince Charles

Cette initiative concerne le monde de l’entreprise. L’idée est de mettre le développement durable et la reforestation au cœur de l’innovation. Les 100 actions proposées invitent les entreprises privées à se mobiliser et à agir dans le respect de la nature, de l’Homme et de la biodiversité.

Global Forest Summit

Reforest’Action organisait le 12 mars 2021 un sommet réunissant des porte-paroles du monde entier. Cet évènement a été l’occasion de faire le point sur la situation et d’énoncer des propositions en faveur de la sauvegarde de ces précieux écosystèmes que sont les forêts.

Des actions au quotidien pour protéger les forêts

Les initiatives mondiales aident à sensibiliser et mobiliser les populations. Pour sauver les forêts, il est important de comprendre les causes de la déforestation, ses impacts et bien sûr, d’identifier les solutions que nous pouvons tous mettre en œuvre.

reboisement-etape-1

Voici donc quelques habitudes et bonnes résolutions à intégrer facilement dans votre quotidien :

  • Consommer moins de viande : optez pour une viande de qualité, provenant idéalement de circuits courts.
  • Limiter sa consommation d’huile de palme : l’huile de palme provient de plantations en monoculture, allant souvent contre tous les principes de sauvegarde des écosystèmes.
  • Manger local : évitez les produits à l’origine de déforestations importantes.
  • Recycler et limiter vos déchets : l’arbre est une ressource fortement utilisée pour fabriquer les emballages. Donnez-leur plusieurs vies pour que chaque branche soit utilisée à sa juste valeur. Mieux encore, utilisez le moins de papier possible, en favorisant le format numérique au lieu d’imprimer (mais prenez garde tout de même aux émissions de carbone que provoquent les envois et stockage de documents). Et si impression, utilisez les pages rectos en papier brouillon !
  • Utiliser Ecosia comme moteur de recherche internet : en privilégiant Ecosia pour vos recherches web, vous participez à la plantation d’arbres. À ce jour, plus de 120 000 arbres ont ainsi pris racine. Autre possibilité, utiliser Lilo qui permet de financer des projets solidaires. A ce jour, plus de 3 millions d’euros récoltés dans ce but.
  • Planter des arbres dans son jardin : privilégiez des essences locales, utiles aux oiseaux, aux insectes et même à votre foyer, si vous optez pour des arbres fruitiers.
  • Rejoindre une action locale ou à grande échelle : vous pouvez vous impliquer dans une association pour l’environnement. Vous pouvez également soutenir ou agir auprès d’une des grandes initiatives citées auparavant.
  • La valorisation du patrimoine arboré au cœur de l’expertise d’idverde

On pourrait penser que paysagisme et reforestation vont systématiquement de pair. Pourtant, ce n’est pas toujours aussi évident. Certaines pratiques peuvent s’avérer néfastes pour la nature. Collaborer avec elle, soutenir le développement durable et le reboisement, exigent une véritable expertise et des choix engagés de politique d’entreprise. C’est le cas d’idverde.

Un savoir-faire qui s’appuie sur la connaissance des arbres

idverde dispose d’un fort avantage par rapport à d’autres entreprises qui souhaitent s’engager pour le climat : elle rassemble des experts, des bureaux d’études intégrés et des ouvriers paysagistes ayant une excellente connaissance des arbres. Nous disposons donc des moyens d’agir pour soutenir l’environnement.

Une équipe idverde en mission commence par un temps d’analyse du paysage à sculpter. Ce diagnostic servira à sélectionner les essences d’arbres les plus adaptées, en tenant compte des différents objectifs poursuivis. Embellissement, îlot de fraîcheur urbain (en opposition à l’îlot de chaleur), maintien ou reconstruction d’un biotope, stabilisation des berges… Nous mettons toutes nos expertises au service de nos clients afin de leur proposer des prestations sur mesure, adaptées à chaque projet.

Soigner et entretenir les arbres pour mieux les préserver

Aménager un nouvel espace paysager, c’est bien ; lui assurer sa longévité, c’est mieux. Un arbre a une espérance de vie de plusieurs dizaines d’années, plusieurs centaines pour certaines espèces. 

idverde propose l’entretien minutieux pour des espaces verts sains. Tout au long de l’année, nos équipes suivent l’évolution des espèces plantées, en observant les signes de bonne ou mauvaise santé. Soigner un arbre faible peut se faire en agissant directement sur le plant ou sur son environnement.

Un suivi expert et un entretien professionnel assurent la préservation de vos espaces verts. Vos arbres s’épanouissent pour le plus grand plaisir des usagers et de la nature. 

Vous souhaitez développer vos connaissances sur le patrimoine arboricole qui nous entoure ? idverde organise des programmes d’animations à thème auprès de différents publics, enfants comme adultes.

reboisement étape

L’art de l’élagage

L’élagage est une activité comportant des risques qui doivent faire l’objet d’une attention particulière. Trois éléments sont à préserver : l’environnement proche (bâti, aménagement, public éventuel), l’arbre en lui-même et l’artisan.

Tous nos élagueurs grimpeurs ont une qualification spécifique (spécialisation CS élagueur). Leur savoir-faire est entretenu par des formations régulières. Celles-ci portent sur la détection et le traitement des maladies de l’arbre ou sur les techniques de sécurité.

Tous participent aussi aux formations Grimpeur sauveteur secouriste du travail (GSST). Chez idverde, la sécurité est une priorité, nous visons le Zéro accident du travail. Cela passe par une rigueur que nous partageons avec nos experts passionnés. 

Zoom sur le projet de parc naturel du Champs des Bruyères, parc de loisirs et de préservation de la biodiversité

Pour réussir un paysage périurbain favorisant la biodiversité, l’enjeu est de donner les moyens à la nature de reprendre ses droits, tout en restant attractif pour les usagers. C’est le défi relevé par l’agence idverde de Val de Reuil sur les 28 hectares du Champs des Bruyères, proche de Rouen. Ce nouveau parc naturel réunit des zones de loisirs, des aires de jeux immenses, des potagers partagés, une forêt comestible et quelque 5 000 arbres plantés. Cet espace vert fabuleux est un vrai hommage à la vie et à la cohésion homme-nature.

Conclusion

L’aménagement du Champs des Bruyères, profondément ancré dans la stratégie de la reforestation, correspond exactement aux valeurs et au savoir-faire que nous cultivons chez idverde.

Inviter les enfants comme les adultes à venir se reposer sous un arbre, écouter le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles, observer le cycle de vie des végétaux… C’est notre façon de donner envie d’aimer et donc de protéger les arbres et la nature.

Les plus beaux Golfs d’Europe : les clés du succès d’un parcours sans faute

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies