Actualités
13 octobre 2021

Jardins thérapeutiques : des jardins qui aident à mieux soigner

Jardin et santé s’unissent pour donner naissance aux jardins thérapeutiques qui fleurissent de plus en plus dans nos villes.

Plus qu’un espace de nature, le jardin thérapeutique a pour particularité de s’adapter aux besoins de ses visiteurs en respectant des normes bien spécifiques. Par ailleurs, son aménagement est travaillé en fonction de l’action thérapeutique qu’il souhaite apporter.

Il intervient aussi bien sur les modes interactifs, comme les activités de partage, que sur le mode passif comme la contemplation ou la promenade.

Mais qu’est-ce qui différencie un jardin à visée thérapeutique d’un espace vert conventionnel ? Quels sont les bienfaits des jardins thérapeutiques et à quel public s’adressent-ils ?

À quoi sert le jardin thérapeutique ?

jardins_therapeuthiques

Qu’est-ce qu’un jardin thérapeutique ?

Un jardin thérapeutique est un environnement où les plantes ont une place prépondérante. Il est conçu pour faciliter l’interaction de ses utilisateurs avec les éléments curatifs de la nature.

Espace vert aux multiples bienfaits, il est destiné à combler des besoins psychologiques, sociaux ou encore physiques. Il va sans dire qu’être au contact de la nature permet de soigner de nombreux maux.

Cet espace végétalisé est structuré, esthétique et forme un espace relaxant au sein des institutions. Les jardins thérapeutiques sont le plus souvent établis dans des établissements de santé tel que les hôpitaux, les centres pour personnes handicapées, les établissements pour personnes âgées ou encore les maisons de repos thérapeutiques.

Il peut être aussi utilisé pour diverses activités comme le jardinage, bien connu pour son effet thérapeutique. D’ailleurs, dans certains cas, on utilise le jardin thérapeutique pour la pratique de l’hortithérapie. Cette thérapie horticole consiste à pratiquer des activités de jardinage supervisées par un thérapeute, dans le but de soigner des troubles psychiques et physiques.

Les bienfaits du jardin thérapeutique

Les bienfaits des jardins thérapeutiques sont nombreux et variés.

On leur confère des bienfaits cognitifs car ils stimulent les fonctions cognitives en améliorant les capacités de concentration et de mémorisation par exemple. Ils aident aussi à mieux se repérer dans le temps et l’espace et ils favorisent le développement kinesthésique.

jardins_bienfaits

Au niveau psychologique et comportemental, le jardin thérapeutique permet d’apporter détente et bien-être, notamment grâce à ses activités de jardinage. Il facilite la régulation des émotions et la stimulation des sens, l’amélioration du sommeil et la réduction du stress. Cet espace dédié détient toutes les qualités pour renforcer l’estime de soi.

Le jardin thérapeutique dispose de nombreux bénéfices sociaux comme l’amélioration des compétences sociales. En effet, il est stimulateur de communication et peut sensibiliser aux principes de collaboration.

Par ailleurs, en sollicitant le corps, les bénéfices physiques du jardin thérapeutique sont riches. Ainsi, grâce au jardinage et à la promenade, le corps est mobilisé. Les utilisateurs peuvent travailler leurs postures et solliciter leurs capacités psychomotrices.

N’oublions pas les équipes soignantes qui ont l’avantage de se retrouver dans un espace propice à l’apaisement. Le jardin thérapeutique offre un cadre agréable pour la pratique professionnelle, ce qui favorise la création de liens et la motivation des équipes.

Une grande variété de jardins thérapeutiques

Il existe une grande diversité de jardins à visée thérapeutique. Adaptés à des pathologies différentes, ils offrent chacun des usages spécifiques.

Même s’ils ne sont pas forcément dédiés à un seul usage, le plus souvent, chaque jardin détient une fonction dominante.

Le jardin sensoriel, par exemple, est consacré à la contemplation. Invitant à la méditation, les végétaux, minéraux et différentes matières éveillent tous les ressentis et les perceptions. Ainsi, le développement sensoriel est favorisé.

Le jardin horticole, pour sa part, est moteur d’activité de jardinage. Il permet à ses utilisateurs de participer à des potagers collectifs, d’effectuer des plantations et d’entretenir la végétation. Ce type de jardin occupationnel est beaucoup utilisé pour les actions de réinsertion par exemple.

Quant au jardin dit « de détente », il favorise l’apaisement. Ce jardin anti-stress apparaît essentiel pour soigner les états d’anxiété.

Par ailleurs, le jardin social offre un cadre propice aux échanges. Par exemple, il est utile pour faciliter la communication entre les malades et leurs proches au sein de l’établissement. Il permet aussi de soutenir des actions intergénérationnelles consistant à lier des publics d’âges différents.

Dans ce type de jardin, le confort est de mise : il dispose de mobilier confortable et d’endroits ombragés. L’attention est également portée sur le potentiel de sociabilisation des éléments. Ainsi, les terrasses ou les jeux pour enfants sont privilégiés dans ce type d’espace.

Enfin, le jardin de marche et de sport constitue un excellent support pour les personnes ayant besoin d’avoir recours à des activités sportives. Il permet aussi de solliciter les capacités motrices pour les personnes ayant recours à des activités de rééducation.

À qui s’adressent les jardins thérapeutiques ?

Non seulement utilisé pour traiter les pathologies psychiques et physiques, son usage thérapeutique est également utile pour tous les publics malades ou bien portants, valides ou invalides.

Il est particulièrement adapté pour les personnes fragiles comme les personnes âgées, qui, ayant peu d’autonomie, souffrent de l’isolement social. C’est pour cette raison que l’on retrouve de plus en plus de jardins thérapeutiques dans les maisons de retraite.

Pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, le jardin thérapeutique constitue une merveilleuse stimulation des sens et aide à résoudre certains problèmes de mémoire. Les autistes peuvent trouver dans le jardin thérapeutique un espace sécurisé qui leur permet de s’épanouir librement. Concernant les personnes qui souffrent d’une fragilité physique, le jardin thérapeutique est une solution idéale pour le travail de rééducation.

Le jardin thérapeutique s’invite également dans les centres d’addictologie et de réadaptation. En effet, il a un fort impact sur la régulation de l’humeur. Il permet également une resocialisation à travers le travail sur la communauté et les règles sociales.

La nature au cœur des villes et les bienfaits des espaces verts sur la santé

Les grands principes du jardin thérapeutique

Un jardin accessible à tous

Conçu pour les personnes souffrant de problèmes mentaux, psychiques, sensoriels, moteurs ou fonctionnels, le jardin à visée thérapeutique se veut accessible à tous. C’est-à-dire que son utilisation doit pouvoir être universelle, quels que soient les troubles des personnes qui le visitent.

Il doit être aménagé de telle sorte que toute personne, sans distinction, puisse accéder pleinement à toutes les activités qu’il propose. Son but est d’offrir à chacun la plus grande indépendance possible.

Un jardin sensoriel

Le jardin thérapeutique sensoriel doit stimuler tous les sens pour provoquer le plus de sensations possibles à ses utilisateurs. Effectivement, dans certaines situations, l’apaisement passe par le corps : les sensations aident à sentir et ressentir et favorisent la communication. C’est pour cela que l’aménagement du jardin thérapeutique ainsi que les plantes et animaux qui le constituent doivent mobiliser tous les sens de ses utilisateurs.

Il existe de nombreux moyens de provoquer des stimuli sensoriels. Les fleurs et les plantes éveillent l’odorat, le chant des oiseaux et le ruissellement de l’eau stimulent l’ouïe. Ensuite, la diversité de végétation aux différentes formes et couleurs mobilise la vue. Le toucher, pour sa part, est sollicité par les différentes matières végétales et minérales. Enfin, le goût peut être éveillé à l’aide des plantes aromatiques.

Utile pour l’éveil sensoriel, le jardin thérapeutique ne doit pas être pour autant moins esthétique, car sa beauté constitue un élément essentiel de ce type de jardin.

Un jardin sécurisé

Quand on se sent en sécurité dans un lieu, on a la capacité de se sentir libre. Ce jardin de soin et de santé doit donc respecter certaines normes de sécurité afin de rassurer ses utilisateurs.

Par exemple, une personne à l’équilibre fragile se sentira plus libre de faire le tour d’un jardin s’il peut s’aider d’une rampe. De même, ceux qui ont des problèmes de mémoire seront rassurés par des marquages qui indiquent la route à suivre.

Mais également, un enfant en recherche de sensations fortes pourra trouver la liberté de rouler dans une pente si elle est adaptée à cet usage.

En ce qui concerne les personnes curieuses, elles pourront goûter en toute sécurité les plantes si on les informe qu’elles sont comestibles.

Le défi du jardin thérapeutique est d’arriver à trouver le juste milieu entre sécurité et liberté. De ce fait, si la sécurité est réalisée en bonne intelligence, elle peut devenir source de liberté au lieu d’être vécue comme une contrainte. Elle devient alors un moyen d’épanouissement pour les personnes fragiles.

Le patient ne doit se sentir ni emprisonné, ni infantilisé ou surveillé. Une technique pour arriver à cela est d’attribuer plusieurs usages à un moyen de sécurité. Par exemple, ajouter à une rampe un support de plantes grimpantes ou encore se servir d’un poulailler pour créer une barrière entre rue et jardin… De cette manière, l’esthétique retiendra plus l’attention que l’utile.

Un jardin propice aux activités

Les jardins thérapeutiques doivent également répondre aux besoins d’actions. De nombreuses personnes ont besoin de pratiquer des activités et notamment les personnes qui souffrent de troubles hyperactifs.

Certaines maladies rendent l’ennui intolérable. Le manque d’action peut provoquer un fort sentiment d’anxiété et risque ainsi d’accroître les symptômes des malades ou encore de les rendre dangereux ou perturbants pour leur entourage.

Les chemins doivent être aménagés de manière à permettre un espace de promenade suffisant pour éviter de donner le sentiment de tourner en rond. Il est peut être pertinent d’avoir à disposition des aménagements pour faire de l’exercice ainsi que des éléments favorisant le jeu corporel et facilitant les échanges avec la nature.

 

Mieux soigner grâce au végétal, une ambition idverde

idverde, un partenaire de choix pour les établissements de santé

idverde travaille avec les établissements de soins afin de créer un environnement de nature veillant à apporter une verdure saine, de l’accessibilité et des distractions diverses. Nos équipes procèdent non seulement à la réalisation des jardins thérapeutiques mais également à leur entretien.

Grâce à ces installations, les patients sont encouragés à se mobiliser, à travailler le lien social ou encore à contempler et profiter d’un environnement vert et sain. La verdure est source de paix et peut devenir thérapeutique si toutes les conditions sont réunies. idverde, en tant qu’expert paysagiste, a la possibilité de réunir ces conditions de la création à la maintenance de ces jardins de santé.

Pour ce faire, la construction des végétaux est élaborée sur mesure afin de pouvoir profiter de tous les effets positifs qu’offre la végétation. Il est important de prendre en compte dans la construction, non seulement les patients mais encore le personnel soignant et les visiteurs.

Nos équipes d’experts sont habilitées à fournir tous les conseils nécessaires pour rendre un espace en conformité avec les principes de base du jardin thérapeutique tels que l’accessibilité, la sécurité, la qualité des végétaux ainsi que les différentes distractions.

L’entretien est important dans la mesure où il permet de garder la végétation saine et stimulante en toute saison. Par ailleurs, la maintenance permet aussi de préserver l’apparence esthétique bienveillante et stimulante du jardin ainsi que sa sécurité et ses qualités sanitaires.

Zoom sur le jardin thérapeutique en Bretagne

idverde est fière d’avoir allié jardin et santé en participant à la création d’un jardin thérapeutique en Bretagne : un lieu pédagogique stimulant pour être complémentaire aux soins d’un établissement spécialisé.

Ce lieu propose, en plus du plaisir de la promenade, des activités d’observation, des espaces propices à la contemplation, mais surtout des activités de jardinage à visée thérapeutique.

Toute la construction des espaces verts ainsi que l’aménagement du mobilier ont été accomplis par nos équipes de Saint Brieuc. L’agence de Vannes, quant à elle, s’est chargée de la maçonnerie et des revêtements.

Ce chantier a abouti à un magnifique jardin pédagogique, aux vertus thérapeutiques, qui constitue à présent un réel bénéfice pour compléter les soins dispensés par les hôpitaux.

Conclusion

Pour conclure, le jardin thérapeutique est un réel allié pour compléter les soins de médecine traditionnelle car il offre un espace adapté aux particularités de chaque patient.

Il permet de proposer un espace de détente aux nombreuses vertus à toutes les personnes fragiles pour qui le contact avec la nature constitue un réel bénéfice. Ce jardin de soin se fait le lieu de nombreuses activités thérapeutiques comme l’hortithérapie, qui peuvent, en outre, être pratiquées en toute liberté et au sein d’un espace sécurisé.

Par ailleurs, l’esthétique et l’aménagement du jardin permettent une stimulation sensorielle intense qui favorise l’apaisement et la communication.

Cependant, tous les jardins ne peuvent pas prétendre à une action thérapeutique, car ils doivent respecter des principes et des normes bien spécifiques, notamment en termes de sécurité et d’accessibilité.

Agir pour l’embellissement de l’espace public une mission idverde

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies