• Accueil
  • Blog
  • Conseils et astuces pour entretenir son jardin à l’Automne
Espaces verts
22 septembre 2021

Conseils et astuces pour entretenir son jardin à l’Automne

Le jardin est un espace qui demande de l’entretien. À l’approche de l’hiver, l’automne est une saison importante pour tout bon jardinier. C’est en effet la saison pour préparer son jardin pour le printemps.

Un jardin bien entretenu durant la saison automnale sera à coup sûr un jardin resplendissant au printemps. C’est donc le moment de nettoyer, de faire quelques aménagements et de se lancer dans la plantation de nouvelles variétés de plantes, de fruits ou de légumes. Voici quelques conseils et astuces pour bien entretenir votre jardin.

Les 3 étapes pour bien préparer son jardin pour l’automne

Un jardin verdoyant et fleuri au printemps se prépare dès l’automne. Il est important de prendre soin du jardin afin qu’il soit armé pour affronter les basses températures hivernales. Et en même temps, il faut anticiper le printemps, préparer le sol et réfléchir aux nouvelles plantations. Voici les 3 étapes indispensables pour bien préparer son jardin pour l’automne.

La saison du grand nettoyage

Pour commencer, la première étape indispensable est de prendre soin de son jardin. C’est le moment de nettoyer les plates-bandes et d’enlever les invasives qui empêcheraient la biodiversité de s’exprimer. Le bon moyen d’être tranquille jusqu’à fin février !

Il ne faut pas oublier la pelouse : renouveler l’apport d’engrais naturel, garnir de gazon les endroits qui ont souffert durant l’été et effectuer la dernière tonte avant l’hiver afin d’avoir un tapis verdoyant au printemps. Cette tonte ne doit pas être trop courte. L’idéal est de laisser environ 5 cm de gazon afin de lui laisser la possibilité de capter la lumière du jour.

C’est également la saison des derniers fruits et légumes. Il est donc important de les récolter afin de ne pas les laisser pourrir tout l’hiver. Et pour prolonger la récolte le plus longtemps possible, il est conseillé de protéger les plantes du potager dans des bâches, dès les premiers froids.

Les plantes en pot doivent trouver refuge près d’une façade exposée plein sud. Pour les plantes frileuses comme les plantes exotiques et les plantes issues de régions tempérées il est important de leur trouver un endroit en intérieur pour les accueillir. Une véranda ou une pièce fraîche feront l’affaire et offriront à ces fleurs fragiles un espace où passer l’hiver sereinement. Les plantes de massifs fragiles peuvent quant à elles être recouvertes par un voile d’hivernage et le sol recouvert par un paillis épais afin de les protéger au maximum du froid.

Préparer les plantations du printemps

C’est le moment de réfléchir au fleurissement des beaux jours et d’imaginer son jardin idéal aux mille couleurs et senteurs.

Le mois d’octobre est la meilleure période pour commencer les plantations des bulbes à floraison printanière. Les fleurs plantées en automne seront mieux ancrées dans le sol au printemps car elles auront bénéficié d’un apport en sève important tout au long du mois de novembre. C’est donc le mois idéal pour planter jacinthes, iris, narcisses, crocus, perce-neige et tulipes, qui ont la particularité de bien résister au froid. Elles fleuriront sans trop de difficulté de mars à mai et offriront de jolies couleurs au jardin. Une explosion de couleur au printemps garantie pour le plaisir des yeux de tous !

Il est aussi conseillé de profiter du mois d’octobre pour planter les arbustes et arbres fruitiers. C’est également la période idéale pour certains légumes du potager comme les choux-fleurs, brocolis, carottes, épinards, pois, etc… Attention toutefois à veiller à laisser une distance minimum entre chaque plantation afin que chaque végétal puisse se développer correctement.

Planter en automne est la condition pour avoir des fleurs, des fruits et des légumes au printemps. Et afin de mettre toutes les chances de son côté, il est possible d’ajouter du paillis ou du compost aux nouvelles plantations.

Le paillis consiste à venir déposer une fine couche de matériaux naturels sur le sol qui vient reconstituer un humus naturel. Cette couche protectrice composée de matières organiques ou minérales permet de renforcer la santé des plantes. À chaque saison, il est possible d’utiliser ses déchets verts dans son action de paillage. L’idéal est d’opter pour un paillis constitué de copeaux de bois ou de feuilles mortes. C’est une technique plus simple à mettre en place qu’un compost et tout aussi efficace contre les mauvaises herbes, l’évaporation etc…

Prendre soin de ses arbres

Pour préparer le jardin pour le printemps, il ne faut pas oublier de tailler les haies de façon raisonnée, les arbres et les arbustes.

Quand les feuilles jaunissent c’est le signe qu’il faut commencer à tailler. En effet, cela signifie que la plante rapatrie ses forces vitales et qu’il est temps de l’alléger des feuilles ou branches périphériques. Attention toutefois à ne pas les tailler à outrance. En effet, le feuillage encore persistant des arbres leur permet de se protéger du gel. Il faut donc faire attention de tailler le minimum afin de ne pas mettre les arbres à nu ce qui les rendrait vulnérables.

La taille des bois morts est également primordiale pour permettre aux arbres de résister à l’hiver. Car allégés de leurs branches mortes et malades, les arbres se renforcent et augmentent leurs défenses pour affronter le gel de l’hiver.

N’hésitez pas à laisser vos bois morts au jardin, c’est un excellent refuge pour les insectes qui seront vous rendre des services pendant la belle saison !

entretien-arbres-fruitiers

Il faut aussi penser à tailler les haies une dernière fois avant l’hiver pour éviter qu’elles ne stockent trop d’humidité et se mettent à pourrir. Sans oublier que l’automne est propice à la plantation de conifères et arbustes de terre de bruyère. Les rosiers et certains arbres fruitiers plantés en automne deviennent plus robustes. Les arbres à racines doivent être plantés dans un trou large avec un tuteur. Une fois les racines recouvertes de terre, il ne faut pas oublier d’arroser pour éviter les bulles d’air et recouvrir le sol de paillis pour affronter l’hiver.

L’automne : la saison pour démarrer son potager

L’automne est la saison parfaite pour se lancer dans la mise en place d’un jardin potager. La saison est propice aux nouveaux aménagements et aux plantations. Toutefois pour qu’un potager soit réussi quelques règles s’imposent. Voici quelques conseils pour débuter un jardin potager, entreprendre les travaux de printemps et diversifier ses activités de jardinage.

Choisir le bon emplacement et la bonne architecture pour son potager

entretien-potager-jardin

Pour commencer et s’assurer que le potager donnera des fruits et des légumes, il faut choisir le bon emplacement. Les plantes du jardin potager ont besoin d’eau et de soleil. En privilégiant une orientation sud ou sud-ouest le potager donnera un bon rendement, à condition toutefois de l’arroser suffisamment.

Si aucune place orientée sud ou sud-ouest n’est disponible, il est toujours possible de créer un potager. Le choix des plantations sera primordial. Il faudra opter pour des végétaux qui apprécient les sols frais comme les épinards.

Lorsqu’on débute dans le jardinage du potager, mieux vaut commencer par une petite surface, quitte à l’agrandir plus tard. 10 m2 à 30 m2 sont suffisants pour démarrer.

Une fois le potager délimité, c’est le moment de réfléchir aux plantations. Certaines plantes fonctionnent ensemble et d’autres non. Dans un potager les poireaux et les carottes sont de bons amis. Il est donc conseillé de les planter à proximité les uns des autres.

A contrario, les tomates et les concombres ne cohabitent pas bien ensemble, il faut donc éviter de les mettre côte à côte sinon le risque est de voir se développer des maladies ou l’apparition de nuisibles.

entretien-potager
bac-potager-elegant

Enfin, il faut alterner d’une année sur l’autre les plantations afin d’éviter au sol de s’appauvrir. Ainsi, il est conseillé d’éviter de planter deux années de suite les mêmes variétés au même endroit. Plusieurs plantes sont d’ailleurs idéales pour le jardinier potager débutant. C’est le cas des tomates, des carottes, des haricots verts, des laitues et des courgettes qui, avec beaucoup d’amour et un arrosage régulier, devraient venir garnir la table à manger.

Préparer son sol

Pour que les fruits ou légumes poussent, il faut leur fournir un sol accueillant. Après avoir retiré les herbes, les racines et les cailloux, il convient de labourer le terrain grossièrement en évitant de casser les mottes de terre. Il faut ensuite recouvrir la terre en surface de compost afin de lui apporter les nutriments nécessaires. L’apport en compost doit être généreux car plus la couche sera épaisse, plus le sol sera isolé du froid.

Protéger son sol

Une fois le sol prêt à accueillir les semences, il faut le protéger. Pour cela, la meilleure technique consiste à le recouvrir de paillis. L’objectif est ainsi de protéger la terre mais aussi de créer un climat favorable au travail des êtres vivants du sol, comme les vers de terre, qui fertilisent le sol via leurs déjections et participent à l’aération naturelle de la terre. Un allié de taille pour le jardinier qu’il faut donc protéger du froid hivernal et du gel.

Conseils et astuces pour savoir quelles fleurs offrir

Zoom sur 3 outils indispensables pour un potager bio

Il existe de nombreux outils de jardinage et quelques-uns sont parfaits pour les potagers bios. Ils permettent de travailler la terre sans perturber les écosystèmes présents dans le sol. Un jardinier bio va ainsi privilégier les outils manuels non polluants aux outils mécaniques. Petit tour du parfait kit de jardinage bio pour faire pousser ses légumes, tout en préservant l’environnement local.

Préparer le sol avec une fourche bêche

Pour préparer le sol sans détruire les écosystèmes, il est conseillé d’opter pour la fourche bêche. Cet outil rencontre de plus en plus de succès auprès des jardiniers bios. Il permet d’ameublir la terre sur 20 cm de profondeur et d’aérer le sol sans le bouleverser, ce qui offre l’avantage de ne pas perturber l’activité biologique.

De plus, cet outil a été conçu pour être facile à utiliser avec une ergonomie adaptée pour ne pas souffrir du dos lors des longues sessions de jardinage.

L’incontournable arrosoir

Le potager demande un arrosage régulier alors autant se munir d’un bon arrosoir afin de déposer la bonne quantité d’eau au bon endroit. Il est en effet préférable d’utiliser l’arrosoir au jet d’eau. Car ce dernier peut venir abîmer les plantes et la quantité d’eau déversée est difficilement contrôlable. L’arrosoir est sans aucun doute le meilleur ami du jardinier !

La binette, un vrai couteau suisse

Cet outil à tête rectangulaire en acier est l’un des outils de jardinage préféré des jardiniers.

La binette peut servir à beaucoup de choses dans le potager. On l’utilise pour casser la croûte de terre et pour sarcler les mauvaises herbes. La binette sert également pour ouvrir les sillons des semis en ligne et à butter les haricots ou les pommes de terre. La binette est donc un outil tout terrain indispensable pour débuter son potager.

Conclusion

Jardiner est avant tout un plaisir : celui de se trouver proche de la nature et de prendre soin de son environnement. Mais c’est aussi le plaisir de créer un endroit agréable avec de multiples variétés d’arbres, d’arbustes et de fleurs aux couleurs et aux senteurs variées. Un havre de paix vert personnel que le jardinier apprécie bichonner pour s’y ressourcer.

L’automne est donc une saison importante pour les jardiniers. De nombreux travaux les attendent : préparer le sol, penser les plantations mais aussi se lancer de nouveaux défis comme la création d’un jardin potager etc…

Toutefois, ces efforts seront récompensés, c’est certain. Le résultat de leur labeur sera visible par tous dès le printemps. Le plaisir est alors partagé : le jardinier a la satisfaction d’avoir réussi à faire pousser ses plantes et ses légumes, et sa famille, ses amis, peuvent profiter d’un endroit agréable propice à la détente.

Découvrez le Cercle Immense de la Saline Royale

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies