• Accueil
  • Blog
  • Shanshui City : repenser la nature au cœur des espaces urbains
Espaces verts
26 octobre 2021

Shanshui City : repenser la nature au cœur des espaces urbains

Aujourd’hui, la vie dans les villes devient source de stress pour de nombreux citadins qui se retrouvent entourés de bitume. Il est vrai que le paysage urbain est peu favorable à l’apaisement. Par ailleurs, la pollution et les îlots de chaleur sont néfastes pour de nombreux habitants.

Il devient donc indispensable de repenser l’espace urbain en introduisant la végétation dans les villes. C’est pourquoi idverde attache une importance toute particulière à l’aménagement des espaces urbains en harmonie avec la nature.

Mais pourquoi introduire la nature en ville ? On constate que les espaces verts urbains ont de nombreux bienfaits sur notre santé physique et mentale. Tour d’horizon sur l’extraordinaire pouvoir des poumons verts en ville !

Imaginer la ville de demain au travers du concept de ville paysage

Une nouvelle façon de penser l’éco-urbanisme par l’architecte Ma Yansong

chaoyang-park-plaza-COPYRIGHT_mad

Ma Yansong a donné un nouvel élan à l’éco-urbanisme avec son modèle conceptuel de Shanshui City. Son approche écologique de l’urbanisme, tout à fait novatrice, allie tradition et modernité en pensant une architecture adaptée à notre monde moderne sans toutefois renier les traditions architecturales anciennes.

Grâce à son concept de ville paysage, Ma Yansong réintègre la nature dans le paysage urbain et pointe l’importance de sa présence au sein de l’architecture.

Selon cet urbaniste idéaliste, après avoir expérimenté la civilisation industrielle au détriment de l’environnement naturel, les êtres humains passeront de la poursuite de la civilisation matérielle à la recherche de la nature. Il précise que grâce à l’harmonie émotionnelle de la ville Shanshui, la relation entre la nature et l’homme pourrait être reconstruite.

Avec sa vision inédite à l’échelle internationale, cet architecte est sans aucun doute une source d’inspiration pour de nombreux urbanistes de sa génération.

Un concept où l’architecture et la ville cohabitent

Le concept de Shanshui City dessine la ville de demain en mêlant brillamment sagesse orientale et éco-urbanisme. Il s’agit ici de construire « une ville-paysage » en permettant d’allier les volumes urbains à la préservation du paysage. Les citadins peuvent ainsi rester connectés à la nature au sein même de l’espace urbain et renouer avec le monde naturel.

Shanshui, qui signifie montagne-eau en chinois, renvoie à la notion de paysage pictural très importante dans l’art et la civilisation asiatique. Cette culture du paysage, déjà présente dans de nombreux domaines artistiques en Chine, s’invite à présent dans l’aménagement des espaces urbains.

Fasciné par la cohabitation entre l’architecture et la nature, Ma Yansong illustre avec brio sa vision de la ville de demain qu’il considère comme un idéal social.

Le Chaoyang Park Plaza de Pékin : l’incarnation de la philosophie de Shanshui City

Le Chaoyang Park Plaza concrétise bien cette approche d’un urbanisme basé sur la tradition chinoise. C’est le premier lieu où l’architecte a expérimenté son concept de ville-paysage. Un projet qui redessine l’horizon avec les traits du paysage naturel chinois.

En face de l’immense parc Chaoyang, ce complexe de 220 000 m2 délibérément dépourvu de symétrie, regroupe bureaux, maisons et lieux publics. Ce lieu transforme les formes de l’art pictural chinois en paysage contemporain et crée ainsi une juste répartition entre volumes et paysages naturels.

Nous assistons ici à une nouvelle manière d’aborder la relation entre urbanisme et cadre naturel, en composant une ville qui prendrait à cœur l’émotion humaine de sorte qu’il n’existe plus de limites entre nature et architecture.

Les bienfaits de la nature en ville

Une régulation thermique naturelle

La forte présence de bâtiments et la pollution de l’air créent des îlots de chaleur urbains (ICU) qui ont pour effet le réchauffement du climat dans les villes, en comparaison avec les zones rurales.

Il est donc essentiel, pour la santé et le bien-être des citadins, d’améliorer le confort thermique des espaces urbains en luttant contre les effets de ces îlots de chaleur. Or, la mise en place d’espaces verts dans les villes peut permettre le rafraîchissement de l’air.

Tout d’abord, l’ombrage que procure la végétation, notamment les arbres, évite un trop fort réchauffement du sol et protège l’asphalte. De plus, les surfaces végétalisées permettent d’isoler les bâtiments de la température extérieure.

En outre, la présence du végétal est un réel atout pour rafraîchir l’atmosphère grâce au phénomène d’évapotranspiration. Ce phénomène fait référence à la transpiration végétale : l’eau s’évapore des plantes à travers ses feuilles et de cette manière humidifie l’air.

La végétalisation est donc primordiale pour réguler la température en milieu urbain. C’est pour cette raison que l’aménagement d’espaces verts peut constituer une solution efficace pour pallier ce déséquilibre thermique.

Une préservation de la qualité de l’air

La pollution des espaces urbains modifie considérablement la qualité de l’air. L’activité intense des villes a pour conséquence le rejet de différents polluants dans l’atmosphère. En 2016, l’OMS révèle que la pollution atmosphérique a engendré plus de 4 millions de morts dans le monde.

Or, en filtrant l’atmosphère, la végétation permet d’améliorer la qualité de l’air. Grâce au processus de photosynthèse, les végétaux absorbent le gaz carbonique présent dans l’air et libèrent de l’oxygène dans l’atmosphère. Par ailleurs, en permettant la séquestration du carbone absorbé, la végétation urbaine aide à purifier l’environnement.

Intégrer la végétation au sein des espaces urbains est donc un moyen efficace pour atténuer les effets de la pollution atmosphérique, en améliorant la qualité de l’air.

Une plus grande attractivité du territoire

La qualité de vie dans les espaces urbains augmente leur attrait et ainsi leur développement social et économique. Or, les espaces verts tels que les parcs, les jardins ou encore les aménagements végétaux participent grandement à l’attractivité d’une ville.

En effet, de nombreuses études ont démontré que notre bien-être est particulièrement conditionné par notre environnement. Nous sommes nombreux à rechercher le contact de la nature parce qu’elle nous apaise, en apportant une source de calme et une esthétique visuelle réconfortante.

De plus, les espaces verts sont propices à l’activité physique. De ce fait, l’exposition à la nature contribue au bien-être général. En outre, les voyageurs recherchent de plus en plus d’opportunités de renouer avec la terre lorsqu’ils visitent une région. La présence de la nature dans les villes séduit ainsi de nombreuses personnes intéressées par une variété de ressources naturelles et culturelles.

C’est pourquoi, en fournissant un environnement visuel, sonore et émotionnel plaisant, les aménagements végétaux constituent une valeur considérable pour les espaces urbains que ce soit pour les résidents mais aussi les touristes.

Comment lutter contre la canicule en ville ?

Intégrer la nature et l’harmonie au cœur des villes : une expertise idverde

Avec une volonté forte de faire renaître la nature dans les villes, idverde a développé une solide expertise dans l’aménagement écologique des espaces urbains.

Focus sur le chantier de modernisation du Parc Molière des Mureaux dans les Yvelines

idverde a participé à la modernisation de cet immense espace vert qui traverse la ville des Mureaux du Nord au Sud.

L’aménagement du ru d’Orgeval offre un écoulement d’eau constant et modéré afin de permettre l’évacuation des déchets. Il facilite également la gestion des eaux naturelles en les intégrant directement dans le cours d’eau. Ce petit ruisseau qui traverse le parc apporte fraîcheur et esthétisme à cet espace.

Pour pallier la contrainte du relief, un mur a été conçu. Outre sa fonction technique de soutien, il permet aux piétons qui le longent, de se déplacer agréablement au sein du parc. D’autre part, cette construction relie les quartiers du nord au sud en créant une continuité à travers cet espace vert.

parc-moliere

Diverses poses de mobiliers urbains tels que des pontons, passerelles, escaliers et terrasses ont été réalisées au sein de cet espace, ainsi que l’aménagement d’aires de jeux.

Enfin, plus de 250 arbres ont été plantés dans le but d’enrichir la biodiversité du lieu et de lui apporter une dimension pédagogique.

Le parc Molière, qui a obtenu le label de haute qualité environnementale, constitue un lieu agréable au sein de l’espace urbain où nature et urbanisme s’entremêlent pour offrir plaisir et détente à tous ses visiteurs.

Zoom sur le chantier de transformation de la carrière de Misery en Jardin Extraordinaire à Nantes

jardin-extraordinaire-nantes-photo

L’agence idverde de Nantes participe à la réhabilitation de l’ancienne carrière de Misery pour la transformer en jardin public. L’objectif de la mairie de Nantes est de créer un véritable «Jardin Extraordinaire » au sein de la ville afin de permettre aux citadins de s’y ressourcer.

Ce jardin extraordinaire dispose d’un écosystème dynamique. Les cascades et différents plans d’eau ont l’avantage de créer de l’humidité ainsi qu’un espace fertile au développement de la faune et de la flore.

L’arbre aux hérons, une œuvre conçue par François Delarozière et Pierre Orefice, sera implanté au sommet de cette ancienne carrière, orientée plein sud. Il s’agit d’une sculpture pesant 1 700 tonnes et mesurant 35 mètres de haut. Le végétal s’invitera dans cette structure en créant des jardins suspendus.

De cette manière, l’arbre aux hérons aura l’avantage de procurer de l’ombre grâce à ses branches végétalisées. Il sera également garant de la biodiversité de la ville. Cette œuvre artistique ambitieuse constituera un réel attrait pour les touristes et participera ainsi à donner un élan formidable à la réputation de la ville.

Référence en termes de végétalisation d’espace urbain, ce jardin permet de créer une grande respiration au sein de l’espace industriel.

Escale à Nice pour l’aménagement d’un parc flambant neuf et de la ligne de tram

L’ancien stade des Aiglons s’est transformé en un véritable espace de nature grâce à l’aménagement du parc du Ray, dans lequel l’agence idverde de Nice a réalisé différents aménagements paysagers. Construit à la place du stade de l’OGC de Nice démoli en 2017, l’espace a été inauguré par Nicolas Sarkozy et Christian Estrosi en 2020.

Cet immense parc urbain offre aux citadins 3 hectares de verdure au nord de Nice. Grâce à l’apport de 12 000 m3 de terre, 500 arbres de plus de 90 essences différentes ont été introduits dans le parc, accompagnés de nombreuses plantes.

parc-de-nice-idverde

En traversant ces charmantes allées de pierres, nous pouvons apprécier de nombreuses aires ludiques comme des jeux de grimpe ou encore des jeux d’eau. Afin de garder l’esprit sportif du lieu, en hommage au stade qui s’y trouvait auparavant, une immense pelouse a été aménagée en terrain de sport.

Ce parc, permettant de mêler urbanisme et nature, apporte une bouffée d’air pur et constitue ainsi un véritable poumon vert dans la ville de Nice. Il signe le retour de la nature en ville en créant un espace vert qui relie les quartiers du nord de Nice.

Cet espace vert préfigure l’établissement d’un écoquartier. En effet, des immeubles seront bientôt construits tout autour pour accueillir pas moins de 300 logements à façades végétalisées et un toit potager.

Pour continuer dans le développement durable, la ville de Nice a installé une nouvelle ligne de tramway dont l’aménagement des voies a été réalisé par les équipes d’idverde.

Ce mode de transport écologique possède de nombreux avantages pour l’espace urbain. Il permet de désengorger le centre-ville en améliorant la circulation. Ensuite, ce moyen de transport à faible pollution atmosphérique encourage les habitants à se déplacer autrement qu’avec leur véhicule, réduisant ainsi la pollution de l’air.

Grâce à un faible encombrement de la chaussée, le tramway a également l’avantage d’accroître l’espace piéton, laissant ainsi aux passants une place prépondérante dans la ville.

Conclusion

Les bienfaits de la nature en ville sont indéniables. Force est de constater que le végétal constitue un véritable allié pour les espaces urbains. L’amélioration du paysage en ville est bénéfique pour la santé et stimule le bien-être.

Concrètement, l’accès à la nature au sein des espaces urbains offre non seulement un paysage esthétique et apaisant aux citoyens mais permet également d’assainir l’air et de rafraîchir la température.

Par ailleurs, les espaces verts urbains sont propices au développement économique et social des villes et présentent donc une réelle valeur ajoutée. Cela favorise l’arrivée de nouveaux résidents mais surtout la venue de nombreux touristes.

Il est donc nécessaire d’introduire la végétation sous toutes ses formes dans l’aménagement urbain afin d’améliorer la qualité de vie et l’attractivité des villes.

Les plus beaux jardins et aménagements paysagers au concours des Victoires du Paysage

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies