• Accueil
  • Actualités
  • Pourquoi la transition écologique est une nécessité pour les entreprises ?
Actualités
14 décembre 2021

Pourquoi la transition écologique est une nécessité pour les entreprises ?

Les enjeux liés à notre environnement sont une préoccupation majeure dans nos sociétés. La population est de plus en plus sensible au développement durable et à sa façon de consommer, de produire mais aussi de travailler.

La transition écologique est aujourd’hui une évolution indispensable à tous les niveaux de la société, y compris dans le monde du travail. L’écologie est non seulement importante pour les salariés mais l’engagement d’une entreprise en faveur de la transition écologique est même devenu un argument de recrutement.

Et au-delà des salariés, une entreprise écoresponsable dispose d’une image positive auprès des consommateurs. Les entreprises ont donc tout intérêt à mettre, dès maintenant, le développement durable au cœur de leurs priorités.

Transition écologique : une attente de plus en plus forte chez les salariés

De nos jours, les salariés souhaitent concilier travail et convictions personnelles en rejoignant une entreprise engagée dans le développement durable. D’ailleurs, l’engagement d’une entreprise pour la transition écologique est devenu un argument de recrutement.

Une fois intégré dans l’entreprise, le salarié porte un intérêt d’autant plus important aux actions menées en matière d’économie d’énergie, de gestion des déchets ou encore de réduction d’empreinte carbone.

La transition écologique : une préoccupation grandissante chez les salariés

Selon une étude CSA, à offre équivalente, 78 % des salariés préfèrent rejoindre une entreprise engagée pour la transition écologique. Un chiffre important qui reflète une volonté de s’engager pour un monde plus vert à tous les niveaux et qui concerne toutes les générations.

L’environnement est aujourd’hui une des préoccupations des salariés au même titre que la santé. D’ailleurs, 91 % des salariés estiment que la transition écologique doit être une priorité pour les entreprises. Les salariés sont prêts à s’engager personnellement et à devenir partenaires de cette transition écologique menée par leur entreprise. Aussi, ils sont 64 % à dire agir en faveur de l’environnement au travail. Grâce à des écogestes, les salariés mènent des actions concrètes en adaptant leur manière de consommer ou de jeter au travail. 90 % des salariés affirment ainsi éteindre leur poste de travail à la fin de la journée, 89 % réduisent leur nombre d’impression papier et ils sont 88 % à trier leurs déchets au bureau.

jardin sur le toit-bureau

Aujourd’hui, les dirigeants d’entreprises sont de plus en plus nombreux à vouloir s’engager pour la transition écologique. Ils ont pris conscience de leur responsabilité d’entrepreneurs envers l’écologie. Grâce à des gestes simples et une prise de conscience collective, ils peuvent investir leur entreprise, de façon pérenne, dans une politique de développement durable.

La transition écologique comme facteur d’attractivité

De nos jours, les salariés souhaitent allier convictions personnelles et vie professionnelle. La conscience écologique d’un individu ne peut pas être mise de côté au travail. Il attend donc le même niveau d’engagement de la part de son futur employeur. C’est pourquoi une entreprise mettant en avant un réel engagement écologique et une vraie politique RSE devient plus attractive aux yeux de nombreuses personnes.

Pour une partie des salariés à la recherche d’un emploi, l’engagement d’une entreprise en faveur de la transition écologique est déterminant au moment de postuler. Car pour la génération actuelle, et encore plus pour celle à venir, la protection de l’environnement et le développement durable font partie d’une philosophie de vie.

Les salariés ont besoin de s’identifier et de partager des valeurs communes avec leur futur employeur. La politique RSE fait partie des principaux enjeux du travail et des entreprises pour les années à venir. Et la transition écologique devient alors un facteur d’attractivité qu’il est indispensable de mettre en avant dans sa marque employeur.

Des salariés en demande de formation sur les sujets environnementaux

Une fois en poste, les salariés sont toujours aussi engagés. 68 % d’entre eux ont d’ailleurs déjà exprimé le souhait d’être davantage formés aux questions relatives à la transition écologique.

Or, la plupart des entreprises ne mettent pas en place ce type de formation. Et lorsqu’elles le font, il s’agit principalement de formation aux écogestes. Apprendre à réduire sa consommation d’électricité, économiser le papier, éviter les déplacements ou encore faire des pauses plus écolos sont les principaux sujets abordés.

Or ces formations ne sont pas assez poussées pour certains salariés. Ils souhaitent aller plus loin et s’engager pleinement dans la transition énergétique de leur entreprise. Ainsi, les salariés les plus motivés n’hésitent pas à se former sur leur temps libre. Ils sont prêts à suivre des cours du soir ou des MOOC financés par leur CPF (Compte Personnel de Formation). Une réelle envie, voire un besoin indispensable pour certains salariés, d’aller plus loin dans leur engagement écologique. C’est pourquoi ils ont à cœur de travailler pour une entreprise écoresponsable et sont prêts à de nombreux efforts pour rendre leur entreprise plus verte.

La transition écologique, un atout pour l’entreprise

Au-delà de la marque employeur, la transition écologique est un atout pour l’entreprise dans sa relation avec le consommateur. En effet, ce dernier adapte depuis plusieurs années sa façon de consommer. Il est plus attentif à la provenance des produits, à la possibilité de le recycler et à son empreinte carbone. L’entreprise doit donc être en mesure d’anticiper les attentes du consommateur pour répondre à ses nouveaux besoins.

Des consommateurs de plus en plus sensibles à l’écologie

Selon une étude OpinionWay et Oney, 90 % les consommateurs attendent des marques qu’elles s’engagent et les aident à mieux consommer. Ils sont de plus en plus nombreux à agir pour une meilleure consommation.

Ainsi, le gaspillage alimentaire constitue la première préoccupation des consommateurs. Viennent ensuite l’obsolescence programmée et enfin les modes de fabrications des produits. Ces préoccupations se traduisent dans les faits par des consommateurs aux pratiques plus responsables. Aujourd’hui, près d’un consommateur sur deux consomme des produits bios, trie ses déchets et achète des produits recyclables et/ou recyclés.

Néanmoins, même si les consommateurs changent leur manière de consommer, la plupart restent pessimistes quant à la capacité des entreprises à répondre à leurs attentes en matière de développement durable. Il est donc primordial que les entreprises prennent en considération les attentes des consommateurs qui sont prêts à jouer le jeu et soutenir les marques dans leur transition écologique. Une prise de conscience collective qui doit passer par un réel engagement des entreprises en faveur du développement durable.

Anticiper et répondre aux nouvelles réglementations

Afin de mener une transition écologique efficace, l’entreprise doit pouvoir anticiper et répondre aux nouvelles réglementations. Dans un premier temps, une entreprise écoresponsable doit mener une profonde réflexion sur sa gestion des ressources et sa consommation d’énergie. Pour limiter l’épuisement des ressources, il est essentiel de ne consommer que les ressources qui peuvent se renouveler à l’échelle d’une vie humaine. Un long travail de transition énergétique qu’il est important d’anticiper.

Cette transition énergétique vers les énergies renouvelables permet d’engager fortement l’entreprise dans une démarche de développement durable. En effet, grâce à cette action, l’entreprise diminue ses gaz à effet de serre et limite la pollution de l’air mais aussi des sols et de l’eau. Les résultats seront visibles dans plusieurs années, c’est pourquoi la prévention doit se faire dès maintenant. D’autant plus que le climat est l’un des enjeux prioritaires des gouvernements et que les réglementations devraient évoluer rapidement au cours des prochaines années.

Des réductions de coûts à long terme

Le développement durable n’est pas qu’une dépense supplémentaire pour les entreprises. Au contraire, il peut devenir une source de réduction des coûts car il engendre une réflexion profonde sur les besoins de l’entreprise.

Ainsi, dans une réflexion globale de RSE, il convient d’identifier le besoin réel de l’entreprise. En achetant uniquement ce dont l’entreprise a besoin et en optimisant ce dont elle dispose déjà, elle peut réaliser d’importantes économies.

Le reboisement au coeur de la lutte contre les changements climatiques

Comment réaliser sa transition écologique en tant qu’entreprise ?

Afin de devenir une entreprise engagée dans le développement durable, des actions simples peuvent être mises en place à tous les niveaux. De la sensibilisation aux écogestes à la transition énergétique globale, les entreprises écoresponsables ont les cartes en mains pour réduire leur empreinte carbone.

Passer aux énergies renouvelables

Afin de s’engager dans la transition énergétique, la première solution consiste à modifier les modes de production et de consommation d’énergie. Passer des énergies fossiles aux énergies renouvelables est un engagement fort envers l’environnement.

Cependant, la mise en place d’un projet de transition énergétique demande du temps. Tout d’abord, il est indispensable de réaliser un audit énergétique complet de l’activité de l’entreprise afin d’avoir une vision globale. Cet état des lieux permet par la suite de définir les objectifs, de quantifier les consommations, de déterminer des pistes d’amélioration et d’estimer les éventuelles retombées.

La transition énergétique et le passage aux énergies renouvelables sont un projet à anticiper, qui se mène sur le long terme avec l’investissement de l’ensemble des parties prenantes.

murs végétalisés-bureau

Optimiser l’isolation des bâtiments

Afin de faire baisser la consommation d’énergie, il est important d’optimiser l’isolation des bâtiments. En effet, mettre aux normes les bureaux peut faire considérablement baisser la consommation d’énergie d’une entreprise.

Au-delà des économies d’énergie, une meilleure isolation permet d’offrir un confort de travail optimal, un meilleur flux de circulation dans les locaux ainsi qu’une meilleure isolation acoustique. Tout le monde y est gagnant : l’entreprise fait des économies et les salariés bénéficient d’un cadre de travail plus plaisant.

Améliorer la gestion de ses déchets

La gestion et la valorisation des déchets sont également un enjeu important pour une transition écologique efficace. Car l’élimination et le retraitement des déchets incombent à l’entreprise qui les produit. Elle en est responsable jusqu’à leur élimination ou valorisation finale, même lorsque le déchet est transféré à des fins de traitement à un tiers.

Les entreprises doivent donc veiller à choisir des filières conformes à la réglementation et s’assurer de la bonne fin de leur élimination ou valorisation. Afin d’améliorer la gestion de ses déchets, l’entreprise doit, en premier lieu, sensibiliser ses salariés afin de les inciter à trier leurs déchets. Car c’est avec l’engagement de tous que l’entreprise peut réduire et mieux gérer ses déchets.

Maîtriser et réduire son empreinte carbone

Il est tout à fait possible pour une entreprise de maîtriser et réduire son empreinte carbone. Pour y arriver, il faut un engagement de tous, car cela passe obligatoirement par des actions collectives.

Tout d’abord, cela peut passer par une réduction de la consommation de papier. Aujourd’hui, un salarié consomme l’équivalent de 3 ramettes de papier par mois. Sachant que 25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression, il y a de nombreuses économies possibles.

Des petits gestes peuvent aussi participer à la réduction de l’empreinte carbone d’une entreprise, comme éteindre les lumières dans les bureaux et salles de réunion quand il n’y a personne dedans. Cela peut également passer par limiter les produits jetables comme les gobelets en plastique et privilégier une vaisselle durable et réutilisable pour les pauses-café.

Enfin, le transport est en grande partie responsable des gaz à effet de serre. L’entreprise peut donc réfléchir à limiter les déplacements en voiture de ses salariés, que ce soit pour se rendre au travail ou pour les déplacements professionnels. De nos jours, des solutions existent comme le télétravail ou encore l’organisation des réunions en visioconférences par exemple.

Encourager les pratiques et les projets innovants en faveur du développement durable

Le développement durable est au cœur des préoccupations des Français. Dans une politique engagée en faveur de la transition énergétique, les entreprises doivent aller plus loin. Il est indispensable qu’elles encouragent les pratiques et les projets innovants en faveur de l’environnement.

De nombreux projets sont possibles quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise. Mais pour être efficaces, ces derniers doivent avant tout répondre à une exigence de transparence et de sincérité. C’est uniquement si la démarche est faite dans une réelle volonté de préserver l’environnement qu’elle pourra servir positivement l’image de marque de l’entreprise.

Conclusion

S’engager dans une politique d’entreprise en faveur de l’environnement et d’une transition écologique semble indispensable de nos jours. En effet, cela répond à une attente des consommateurs mais aussi des salariés. Ces derniers sont d’ailleurs prêts à s’investir dans une politique de développement durable en mettant en pratique les bons gestes dans leur quotidien au travail. Car la priorité aujourd’hui pour la majorité des salariés est d’évoluer au sein d’une entreprise écoresponsable avec laquelle ils partagent des valeurs communes.

Favoriser le développement de la biodiversité, une préoccupation au cœur des projets idverde

 

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies