• Accueil
  • Actualités
  • Biodiversité : zoom sur les meilleures initiatives pour préserver la biodiversité
Actualités
20 mai 2022

Biodiversité : zoom sur les meilleures initiatives pour préserver la biodiversité

Pourquoi faut-il protéger la biodiversité ?

La biodiversité est indispensable au bien-être des Hommes et de la planète. Elle a une valeur importante d’un point de vue écologique puisqu’elle est nécessaire au bon fonctionnement des écosystèmes. Sans oublier que protéger la biodiversité, c’est agir en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

La biodiversité permet de lutter contre le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est l’une des plus grandes menaces qui pèse sur la Terre. En effet, les conséquences du réchauffement climatique sont désastreuses. La hausse des températures bouleverse les conditions climatiques et perturbe l’équilibre naturel.

 

La protection de la biodiversité joue un rôle important dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ce dernier est principalement causé par l’augmentation des émissions des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Or, les végétaux absorbent près de la moitié des émissions carbone générées par les humains. En récupérant une partie des gaz à effet de serre accumulés dans l’atmosphère, les végétaux atténuent le réchauffement de la planète. Les forêts, les arbres et les sols sont parmi les plus importants puits de carbone de la Terre. Ils influent donc directement sur le climat et par conséquent sur toutes les composantes de l’environnement qui en dépendent.

 

D’autre part, il n’est plus à démontrer que la multiplication des catastrophes naturelles est une cause directe du réchauffement climatique. Or, certains environnements naturels menacés sont de véritables remparts contre ces catastrophes. C’est le cas par exemple des dunes qui protègent de l’érosion côtière, des mangroves qui atténuent les effets dévastateurs de cyclones ou des zones humides qui protègent des inondations. C’est pourquoi préserver la biodiversité est l’une des principales clés de la lutte contre le changement climatique.

 

La biodiversité est nécessaire au bon fonctionnement des écosystèmes

Protéger la biodiversité est indispensable pour maintenir l’équilibre des écosystèmes. Car c’est la biodiversité qui permet de garantir le bon fonctionnement des écosystèmes.

 

Les écosystèmes regroupent tous les éléments vivants et non vivants d’un habitat et représentent toutes les relations qu’il peut y avoir entre eux. La biodiversité comprend, quant à elle, l’ensemble de ces écosystèmes et donc des différents animaux et végétaux qui les composent. Chaque élément joue un rôle important dans un écosystème et peut être indispensable à un autre élément. La disparition d’une espèce végétale ou animale perturbe l’ensemble de l’écosystème et peut engendrer la disparition d’autres espèces.

 

Chaque espèce végétale et animale contribue au maintien de l’écosystème. C’est un environnement fragile dont le moindre déséquilibre peut entraîner la disparition. C’est pourquoi il est primordial d’agir en faveur de la protection de la biodiversité, afin de garantir le bon fonctionnement des écosystèmes.

La biodiversité est irremplaçable

La biodiversité est unique et irremplaçable. La disparition d’une espèce est irréversible et peut avoir des conséquences tout aussi irréversibles sur les écosystèmes. La déforestation, l’agriculture, l’artificialisation des sols contribuent à la dégradation et la réduction du milieu de vie naturel de nombreuses espèces.

 

De nos jours de nombreuses espèces sont en danger. Petit à petit, les espèces animales ou végétales perdent leur environnement naturel. Cette dégradation de leur habitat entraîne leur disparition voire leur extinction. Une disparition d’espèce est irréversible dans la mesure où il est impossible de restaurer un élément qui a disparu. De plus, la disparition d’une espèce a souvent un effet boule de neige. Cette perte entraîne avec elle le déclin d’autres espèces et donc à terme leur disparition si rien n’est fait pour préserver la biodiversité.

 

Protéger la biodiversité c’est donc agir en faveur de la protection des espèces qui la composent en mettant un frein à la disparition de leur habitat naturel.

La biodiversité est vitale pour l’Homme

La biodiversité offre des biens indispensables à notre quotidien. Protéger et développer la biodiversité semble alors indispensable pour la vie de l’Homme.

 

En effet, la nature nous offre l’oxygène et la nourriture dont nous avons besoin. Depuis le début de son existence, l’Homme puise dans la nature les aliments nécessaires à sa survie. La pollinisation des cultures, la fertilité des sols, la régulation des ravageurs des cultures par leurs ennemis naturels sont le résultat d’une riche biodiversité. Sans oublier que la biodiversité fournit de nombreuses matières premières indispensables à notre quotidien comme le bois, le coton ou les fibres comme la laine.

 

La protection de la biodiversité est aussi capitale pour notre santé. Dans de nombreux pays, les plantes et les produits issus de la faune sont utilisés comme médicaments ou composants médicamenteux. D’ailleurs la biodiversité est à la base de nombreuses médecines dans le monde. Elle est aussi à l’origine de découvertes dans le monde médical et pharmacologique.

 

Enfin, favoriser la biodiversité participe indéniablement à améliorer notre santé physique et mentale. Car le contact avec la nature augmente le sentiment de bien-être, réduit le stress et incite à la pratique d’une activité sportive de plein air.

 

Favoriser le développement de la biodiversité, une préoccupation au cœur des projets idverde

Biodiversité - incite activités sportives de plein air

Zoom sur 5 initiatives pour préserver la biodiversité

Comment protéger la biodiversité ? Cette question est au cœur des préoccupations des Français mais aussi des élus. Ces dernières années de belles initiatives ont vu le jour. Des projets de mécénat environnemental à l’essor des nouvelles technologies au service de la protection de la biodiversité, zoom sur 5 initiatives qui ont pour objectif commun de préserver la biodiversité

Nature4cities : des solutions d'aménagement urbain basées sur la nature

Nature4cities est un projet européen dont l’objectif est de créer une plateforme de connaissances et d’évaluation autour des Solutions Fondées sur la Nature (SFN). Un outil d’aide à la décision pour les acteurs de l’urbanisme qui a mis la préservation de la biodiversité au cœur de son engagement.

 

Les Solutions Fondées sur la Nature regroupent l’ensemble des actions qui s’appuient sur les écosystèmes et la biodiversité pour relever différents défis sociétaux. Ces actions visent à protéger, restaurer et gérer de manière durable les écosystèmes. L’objectif des SFN est de préserver la biodiversité tout en assurant le bien-être humain face aux enjeux de risques naturels, de changement climatique, etc.

 

Nature4cities a donc pour ambition d’aider les villes et collectivités à répondre aux défis environnementaux et sociétaux d’un projet d’aménagement urbain. Pour cela, il propose un panel de solutions techniques, des méthodes ainsi que des outils d’aide pour réaliser des aménagements urbains basés sur la nature. Pour accompagner la création du projet, la plateforme propose de s’inspirer de projets existants et répertorie les tendances dans les différentes villes européennes. Elle permet également d’évaluer l’impact d’un projet et d’accompagner les porteurs de projet de la définition des enjeux à la sélection de solutions techniques.

Un projet de réhabilitation de mangroves à Tanakeke

La mangrove est l’un des écosystèmes les plus riches de la planète. Elle abrite de nombreuses espèces et protège le littoral contre les raz de marée et les tempêtes. Or aujourd’hui, la mangrove est l’un des espaces naturels les plus menacés. En 15 ans, 20 % des surfaces de mangrove ont été détruites.

 

A Tanakeke, en Indonésie, la fondation GoodPlanet œuvre à la protection de la biodiversité. Car la situation était alarmante : Tanakeke a perdu près de 70 % de ses mangroves en l’espace de 30 ans. Ainsi grâce à ce projet de réhabilitation de mangrove, 70 hectares seront restaurés et 1 000 hectares seront protégés. D’autre part, en incluant la population locale dans ce projet, la fondation espère jouer un rôle de sensibilisation à la protection de la biodiversité afin de préserver de manière durable cet écosystème.

Les nouvelles technologies au service de la protection des espèces menacées

Destruction de leur habitat, changement climatique, braconnage… De nombreuses espèces animales sont aujourd’hui menacées, voire en voie de disparition. D’ailleurs tous les ans plus de 26 000 espèces animales et végétales disparaissent de la surface de la Terre.

Dans sa volonté de préserver la biodiversité, Wipsea a développé des solutions digitales qui aident les professionnels à recenser la faune sauvage. Grâce à des logiciels équipés d’algorithmes et de photos, l’entreprise est en mesure de fournir une cartographie précise de la faune locale. Elle recense et répertorie les espèces pour le compte de gestionnaires de parcs naturels, de bureau d’études ou de chercheurs en écologie. Cet outil permet alors de suivre et de gérer les interactions entre les animaux sauvages et les activités humaines.

 

D’autres initiatives basées sur le numérique ont vu le jour dans certains pays d’Afrique pour protéger la biodiversité et les animaux sauvages. C’est le cas en Afrique du Sud par exemple qui a entrepris de sauver les rhinocéros classés parmi les espèces menacées. Tout d’abord le pays investit dans les nouvelles technologies pour lutter contre le braconnage et suivre l’évolution du nombre de rhinocéros présents sur son territoire.

 

Pour y parvenir, des boîtiers Wi-Fi sont installés à chaque entrée d’une réserve avec un système de biométrie et de vidéosurveillance. Les allées et venues sont alors surveillées à distance et les gardes peuvent réagir rapidement en cas d’intrusion. Le déploiement de ces caméras permet également de suivre l’évolution des animaux et de recenser les espèces à distance. Satisfait de ce dispositif, le pays prévoit de l’étendre à l’ensemble des réserves et pourra à terme suivre l’évolution de plusieurs espèces.

Protection éléphants

Une initiative pour faciliter la coexistence entre l’Homme et les éléphants

Le Botswana abrite la plus importante population d’éléphants au monde avec pas moins de 130 000 pachydermes. Pour la population locale la cohabitation avec ce mastodonte peut s’avérer compliquée.

 

Ainsi la fondation GoodPlanet a mis en place un projet qui a pour objectif d’améliorer la coexistence humains-éléphants dans la région de la rivière Boteti au Bostwana. Cet engagement en faveur de la protection de la biodiversité africaine doit permettre d’améliorer les conditions de vie des populations locales et des éléphants.

 

La fondation espère ainsi améliorer les connaissances de la communauté locale sur les éléphants afin d’atténuer les conflits. Pour y arriver, elle mise sur la sensibilisation des enfants mais aussi des parents et des agriculteurs. Ces derniers sont ainsi formés aux techniques d’atténuation des conflits qu’ils peuvent mettre en application aux abords de leur ferme.

Un projet pour la préservation des tortues marines

De nos jours, 5 espèces de tortues marines sont considérées comme menacées ou gravement menacées. Elles affrontent quotidiennement de nombreux risques comme la pollution des océans, le braconnage et les engins de pêche qui la capturent accidentellement. De plus, la consommation de la viande de tortues et des œufs est une pratique courante dans certains pays d’Afrique.

 

Pour lutter contre le déclin des espèces de tortues et préserver la biodiversité des océans, les États d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont créé des aires marines protégées (AMP). Mais la gestion et la surveillance de ces zones sont compliquées. Les États africains manquent de moyens et doivent s’appuyer sur des ONG pour cogérer ces aires protégées.

 

C’est pourquoi, afin d’améliorer la gestion des AMP, le réseau Rastoma a été créé. Il regroupe les acteurs de la sauvegarde des tortues marines de 6 pays d’Afrique ayant une façade maritime atlantique. L’objectif de l’association est de protéger la biodiversité et de maintenir les tortues marines dans leurs habitats naturels de façon durable.

 

Pour y arriver, les membres de Rastoma mettent en place des actions coordonnées entre les différents pays en faveur de la protection des tortues. Elle agit également dans le but de favoriser les échanges entre les différents acteurs de la région.

Favoriser la biodiversité est indispensable à l’équilibre de notre planète. Car la présence de la nature et la richesse des écosystèmes sont essentielles à la santé et au bien-être des Hommes. De nos jours, de nombreuses initiatives voient le jour dans le but de protéger et développer la biodiversité. Des actions aux quatre coins du monde qui impliquent populations locales, ONG, élus et même nouvelles technologies.

 

Biodiversité en ville – comment protéger la faune et la flore urbaine

 

Crédit photos : Freepik

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies