• Accueil
  • Blog
  • Entretien des plantes : nos astuces pour sauver vos plantes au retour de vacances
Blogs
02 septembre 2022

Entretien des plantes : nos astuces pour sauver vos plantes au retour de vacances

Découvrez nos meilleures astuces pour anticiper l’entretien des plantes pendant les vacances ainsi que nos conseils pour prendre soin d’elles à votre retour.

Entre éclairage, système d’arrosage, paillage, coupe ou encore nutriments, vous aurez toutes les clés pour partir l’esprit serein et retrouver de belles plantes après cette coupure !

Prendre soin de ses plantes pendant les vacances : les astuces à adopter

Tout d’abord, nous vous conseillons de bien nettoyer vos plantes à l’aide d’un chiffon humide, de dépoussiérer les feuilles ou d’ôter celles abîmées et enfin d’arroser abondamment la veille de votre départ.

Ensuite, si aucun proche n’est en capacité de se déplacer pour venir arroser durant votre absence, voici les astuces à adopter avant votre départ, pour retrouver vos plantes en pleine forme à votre retour.

Penser à l'éclairage de vos plantes pendant votre absence

Beaucoup de personnes ferment les volets lorsqu’elles partent en vacances, ce qui n’est pas une mauvaise idée en soi. Mais pour vos plantes, le manque de luminosité peut être fatal. En effet, la plupart des plantes ont besoin de lumière. De fait, si vous les plongez dans l’obscurité, et cela pendant plus d’une semaine, il y a de fortes chances que vous les retrouviez dans un très mauvais état.

Sachez que l’été n’est pas une saison de repos végétatif pour les plantes. Au contraire, c’est à ce moment-là qu’elles poussent et fleurissent le plus !

Pour éviter ce manque de luminosité, vous pouvez tout simplement placer l’ensemble de vos plantes à proximité d’un puits de jour ou d’un Velux. Cela leur fera le plus grand bien. Attention tout de même à laisser de l’espace entre les différents pots afin que chacune puisse avoir l’espace nécessaire pour bien grandir.

Vous n’avez pas de puits de lumière ou de Velux ? Pas de problème, pensez à votre salle de bain ! C’est l’endroit frais par excellence et souvent, cette pièce est munie d’une petite fenêtre sans volets.

Enfin, une autre solution intéressante consiste à mettre vos plantes soit sur le balcon ou dans la véranda. Ces deux espaces sont souvent dotés de beaucoup de lumière. Toutefois, si ces derniers sont trop exposés au soleil, vous pouvez fixer une canisse en bambou. Cela vous évitera de retrouver vos plantes grillées.

Download-9695_s800x800

Adopter le bon système d'arrosage

Outre la lumière, l’arrosage des plantes en cas d’absence est aussi un point indispensable à leur survie. De nombreuses plantes peuvent tenir 3 à 4 semaines sans arrosage, mais seulement s’il ne fait pas trop chaud. C’est pourquoi il est nécessaire de prévoir une alimentation en eau afin d’être plus serein. Voici pour cela différentes options.

Les bacs à réserve d’eau

Les bacs à réserve d’eau autorisent une absence d’arrosage pendant environ 3 semaines. Mais attention, ils ne sont pas adaptés à toutes les espèces de plantes et il est préférable de les mettre en place bien en amont avant votre départ.

Le système de goutte-à-goutte d’intérieur

Déclinaison des systèmes d’arrosage pour les jardins ou les balconnières, le système de goutte-à-goutte d’intérieur se trouve dans les commerces sous forme de kit. Ils sont dotés d’un programmateur autonome avec pile et d’une réserve d’eau en bac.

La bouteille d’eau renversée

C’est le système D par excellence ! Il s’agit de placer une bouteille d’eau minérale renversée au contact de la terre et sur laquelle on perce le bouchon d’un petit trou. Cette technique économique est parfaite pour un arrosage faible et en continu. Notez aussi que les bulles d’arrosage ou les oyas (jarre artisanale en terre cuite) remplissent la même fonction que la bouteille d’eau, mais de manière plus esthétique.

Les mèches en coton

Un autre système d’arrosage possible à faire à la maison est le système des mèches en coton. Cela consiste à tremper les mèches dans une bassine pleine d’eau, puis de piquer les mèches dans le terreau des plantes. Ainsi, grâce à la capillarité, l’eau humidifie la terre et permet à vos plantes de rester belles.

Les billes d’argile

Les billes d’argile sont riches en minéraux et stockent l’eau lors de l’arrosage. En les déposant au fond du pot, elles permettent aux racines d’être humides en permanence. C’est un excellent système pour une absence de courte durée.

L’eau gélifiée

Les eaux gélifiées contiennent un gélifiant de synthèse ou d’origine végétale. L’eau gélifiée se présente dans un contenant sous forme de sacs ou de poches que l’on peut trouver dans la plupart des enseignes de jardinerie. Cette eau, qui a été solidifiée, permet un arrosage progressif de vos plantes en fonction de leurs propres besoins. Elle est constituée de 98 % d’eau et de 2 % de fibres de cellulose ou polymère. Elle s’insère directement dans la terre au contact de laquelle elle se transforme petit à petit en eau. Pour être efficace, la poche doit se renouveler tous les 30 jours.

Download-9669_s800x800

Choisissez les bons pots de fleurs

Le bon entretien des plantes se fait également en choisissant les bons pots de fleurs. Certains pots sont perméables et laissent l’eau s’écouler. D’autres pots sont même dotés d’un réservoir d’eau intégré dans un double fond avec une jauge afin de visualiser la quantité d’eau restante. Ce type de pot peut être une excellente technique de préservation de vos plantes pendant une longue absence.

N'oubliez pas le paillage

Le paillage consiste à couvrir la terre d’une couche de paillis, tout autour des plantes. Cette technique présente de nombreux avantages l’été, comme maintenir la terre humide, en limitant l’évaporation. Cela permet d’éviter d’arroser constamment, même en plein soleil.

Le paillage peut être réalisé avec différents matériaux naturels, organiques ou minéraux.

Les paillis minéraux (débris de poteries, billes d’argiles, pouzzolane, ardoises concassées) sont préconisés pour les plantes qui apprécient tout particulièrement la chaleur, car ils sont très efficaces pour réchauffer le sol.

Concernant les paillis organiques, on retrouve la paille, les copeaux de bois, les feuilles mortes, les coques de fruits et les tontes de gazon.

Pour pailler, il faut commencer par désherber complètement la terre. Ensuite, il faut disposer le paillage en une couche épaisse d’environ 6 à 8 cm ou 2 à 3 cm pour les jeunes pousses.

Conseils et astuces pour prendre soin de ses plantes d’intérieur en hiver

 

Comment sauver ses plantes au retour de vacances ?

Les vacances d’été touchent à leur fin. Vous êtes rentré à votre domicile et vous retrouvez vos plantes qui ont souffert ? Vous n’aviez peut-être pas eu le temps de mettre en place ces quelques gestes pour l’entretien des plantes avant de partir. Pas de panique, découvrez comment les sauver au retour des vacances.

Effectuer le bon diagnostic sur l'état de vos plantes

Faites d’abord un état des lieux de l’ensemble de vos plantes et mettez de côté celles qui semblent en mauvais état afin de les traiter.

Pour identifier les plantes qui se portent mal, de nombreux indices nous donnent des informations sur leur santé à commencer par l’aspect des feuilles. Si elles sont flétries, séchées, jaunies et tombent, alors vos plantes sont affaiblies. Cela est sûrement le résultat d’une trop forte chaleur, d’un manque d’eau, de lumière ou à l’inverse d’un coup de soleil.

Tout espoir n’est pas perdu. Il suffit de repérer les signes encourageants pour sauver les plantes concernées. Le plus important est qu’il reste une présence de feuilles en bonne santé et que les racines ne soient pas trop touchées. Même avec la présence de certaines feuilles jaunes ou marron, il peut y avoir de nouvelles pousses au bout de 15 jours. Il est alors important de porter une grande attention à l’entretien des plantes dans les jours qui suivent afin d’adapter leur traitement.

Apporter l'hydratation nécessaire

La première étape d’intervention pour l’entretien des plantes consiste à répondre à leur besoin vital d’hydratation. Étant assoiffées, elles ont donc besoin d’être arrosées abondamment. Allez-y doucement en laissant le temps à la terre d’absorber les premiers jets d’eau. Ensuite, répétez l’opération. Lorsque l’eau commence à stagner dans la soucoupe, videz l’excédent d’eau pour ne pas que les racines pourrissent.

Une autre astuce à connaître si l’arrosage ne suffit pas : le bain de fraîcheur. En effet, il arrive que les plantes soient fortement desséchées et l’arrosage ne suffit pas à les remettre sur pied. On aperçoit cela à la terre qui se décolle du pot. De fait, il faut agir vite en plaçant le pot dans une bassine remplie d’eau pendant une heure. Après absorption de l’eau par la terre, égouttez le pot et remplacez-le sur sa soucoupe. Ne faites pas de bain fraîcheur pour les plantes originaires de milieu désertique comme les cactus.

Une fois cette étape réalisée, reprenez un rythme d’arrosage normal. Ne cherchez pas à compenser le manque d’eau des derniers jours par une trop grande dose journalière. En effet, un trop-plein d’eau aura les mêmes effets négatifs et les feuilles se mettront à tomber.

Attendez quelques jours avant de couper

Après l’arrosage et un éventuel bain fraîcheur, nous vous recommandons d’attendre 4 à 5 jours avant d’envisager de couper ou tailler vos plantes. Cela vous laissera le temps d’observer si les parties abîmées, sèches ou jaunies repoussent correctement.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez donc procéder à la taille des parties abîmées de la plante afin de lui redonner de la force. N’enlevez pas plus de 20 % de la plante. Cela va ainsi lui permettre de recréer de nouveaux bourgeons.

Si vous observez que la plante ne repousse pas, vous pouvez tenter de pérenniser l’espèce en réalisant des boutures. La méthode du bouturage est le moyen le plus efficace, le plus simple et le moins onéreux de multiplier un grand nombre de végétaux. Cela consiste à récupérer une partie de la plante avant d’être plantée en terre, dans un godet ou encore directement dans de l’eau. Placée sous des conditions appropriées de température, d’humidité et de nutriments, la bouture produira des racines.

Cet entretien demande du temps, mais il s’agit d’une étape importante si vous souhaitez les retrouver comme elles étaient avant votre départ.

Replacez les plantes à leur place

Si vos plantes ont été regroupées dans une même pièce et au même endroit pour bénéficier de lumière avant votre départ, vous pouvez redonner leur place initiale à vos plantes. En effet, chacune doit avoir de la place pour se déployer et être en bonne santé. Respectez toujours leur besoin en lumière en les plaçant à côté des fenêtres ou dans des zones ensoleillées.

Apportez à vos plantes les nutriments dont elles ont besoin

La dernière étape pour prendre soin de ses plantes à votre retour de vacances est celle de l’apport en nutriments. Ces derniers peuvent être apportés via du compost et via de l’engrais, idéalement le plus naturel possible et non chimique. Nous vous recommandons d’éviter l’engrais liquide, car il s’avère moins efficace.

Vous pouvez ajouter du compost juste avant le rempotage d’une plante par exemple. Cela participera à renforcer la plante.

Pour l’engrais, vous pouvez en ajouter si vous voyez de jeunes pousses arriver afin de les aider à grandir.

Conclusion

Pour conclure, l’entretien des plantes ne s’improvise pas, surtout lorsque l’on s’absente de son domicile durant la période estivale. Maintenant, grâce à ces astuces, vous pourrez partir l’esprit serein et avoir un maximum de chances de retrouver vos plantes belles, vertes et hydratées.

Pour rappel, avant de partir, vous devez impérativement les placer dans un endroit baigné de lumière, trouver un système d’arrosage adéquat acheté dans une jardinerie ou fabriqué par vos soins et pailler la terre à l’aide de matériaux naturels, organiques ou minéraux.

À votre retour de vacances, suivez les étapes afin de sauver vos plantes si ces dernières ont manqué d’eau ou de luminosité, à savoir : l’hydratation, la taille des feuilles et l’apport en nutriments pour leur donner de la force.

Plantes d’intérieur : quelles plantes choisir pour une déco végétale réussie ?

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies