• Accueil
  • Blog
  • Conseils jardinage : comment bien choisir les plantes pour son jardin ?
Blogs
16 juin 2022

Conseils jardinage : comment bien choisir les plantes pour son jardin ?

Selon une étude de l’ObSoCo menée en février 2020, on estime que 57 % des Français avaient jardiné au cours des 12 derniers mois.

 

Alors que ce soit parce que vous construisez ou rénovez votre maison, ou simplement par envie de mieux aménager votre jardin, vous vous posez sûrement des questions quant à votre projet.

 

Comment réussir à bien aménager son jardin ? Quelles plantes choisir ? Comment bien les organiser ? Voici quelques conseils de jardinage !

 

Comment bien aménager son jardin ?

Bien aménager son jardin est tout un art ! Pour commencer, il faut définir le style de jardin que l’on aimerait avoir.

 

Choisir son style de jardin

On peut citer plusieurs styles de jardins, chacun ayant ses spécificités et ses techniques de jardinage.

Le jardin moderne

À l’image d’une maison, il se découpe en plusieurs espaces fonctionnels pour être à lui seul un véritable lieu de vie. Il a donc un style assez géométrique pour délimiter les espaces et il est souvent composé d’une terrasse. Ce type de jardin s’accorde aussi bien avec les maisons modernes qu’anciennes, grâce à l’association de différents matériaux : béton, carrelage, bois, pierres anciennes, graviers ou encore aluminium.

 

Plusieurs massifs sont présents, mêlant à la fois des feuilles ornementales et des fleurs telles que : des buis boules, des graminées, des miscanthus, des deschampsia, des muhlenbergia capillaris, des hortensias, des fougères, des gauras et de la lavande.

 

Le jardin à la française

C’est un jardin avec des garnitures et des agréments, expression de la recherche de la perfection formelle, d’une majesté théâtrale et d’un goût du spectacle. Il est souvent composé d’arbres alignés pour dessiner des allées, de végétaux taillés en topiaires, d’une pelouse bien tondue et de bassins d’eau ou fontaines. Jardin habitué des châteaux, il est tout à fait possible de s’en inspirer pour une maison.

 

Concernant les plantes, on retrouve des buis, des lauriers, des agrumes, des santolines et des bégonias.

 

Le jardin méditerranéen

Grâce à son climat doux toute l’année, il peut accueillir des plantes qui aiment les sols secs comme les cyprès, les pins parasols et les oliviers. Il n’a d’ailleurs pas de pelouse, car celle-ci serait souvent sèche. Mais des plantes succulentes viennent s’installer sur les sols. Les allées sont larges, souvent en pierres ou en graviers.

 

On y trouve aussi des chemins d’eau, des bassins ou fontaines en pierres afin de rafraîchir l’ambiance, mais aussi une cuisine extérieure pour profiter de son jardin toute l’année.

 

Le jardin exotique

Il évoque un climat tropical, avec une végétation luxuriante et des fleurs exubérantes. C’est un jardin très coloré dans lequel on y retrouve souvent des bananiers, des cactus, des succulentes et des fleurs du Canna. À l’instar du jardin méditerranéen, il y a peu de pelouse et on la remplace par des massifs et des bassins d’eau accueillant des plantes aquatiques.

Côté matériaux, on mise plutôt sur les bois tropicaux ou les minéraux.

 

Le jardin japonais

Il cherche à interpréter et idéaliser la nature en limitant les artifices. C’est un style de jardin très soigné et réputé pour être “zen”. Il convient tout à fait aux petits extérieurs et met en lumière les formes organiques de la nature. Il n’y a pas de notion d’alignement ou de symétrie afin de paraître le plus naturel possible. On y retrouve souvent du bambou, des pierres, des magnolias ou encore un érable du Japon. Il accueille aussi des symboles spirituels : lanternes, galets et sculptures.

 

Le jardin naturaliste

Le jardin naturaliste, c’est la nature spontanée avec ses plantes rustiques et ses floraisons sauvages. Il évoque la campagne et les champs, toutefois il nécessite d’être réfléchi pour que chaque espèce bénéficie de la place dont elle a besoin. On y retrouve de grands massifs de fleurs composés de coquelourdes, de sauges et de miscanthus.

Concevoir son jardin en tenant compte de la circulation

Une fois le style de jardin sélectionné, il faut l’imaginer puis le construire. L’esthétique est importante, mais il faut aussi penser au côté pratique. Pour cela, il est nécessaire de bien penser la circulation, que ce soit l’entrée ou encore les allées pour les trajets entre les différents points d’accès.

 

L’allée principale qui mène du portail jusqu’à la maison doit être carrossable si vous souhaitez y garer votre voiture. Si l’allée principale reste piétonne, elle doit être suffisamment large (1,50 m) et composée d’un matériau résistant et pratique pour faire rouler une tondeuse par exemple.

 

Pour les allées secondaires, elles peuvent être marquées de manière plus naturelle avec des matériaux plus souples. Il peut s’agir de l’allée qui mène au potager, au fond du jardin ou encore de celle qui fait le tour de la maison.

Optimiser l'espace de son jardin

Selon la forme du jardin, l’aménagement pourra varier. S’il est tout en longueur, on peut créer des allées larges pour tromper l’œil. S’il est plutôt carré, il est mieux d’aménager d’abord le centre.

 

Pour les petits jardins (notamment en ville), on mise sur l’optimisation pour gagner de l’espace ! On préférera les haies basses pour ouvrir au maximum l’espace, l’utilisation de peu de couleurs et de matériaux pour désencombrer et l’installation d’un banc ou d’un point d’eau pour attirer l’œil.

À l’inverse, on évitera les plantes trop bien taillées et les formes géométriques qui mettront l’accent sur l’étroitesse.

 

Si le jardin est en pente, le meilleur moyen de l’optimiser est de créer différents niveaux soutenus par des murets et desservis par des escaliers.

 

Conseils et astuces pour entretenir son jardin à l’Automne

Quelles plantes choisir pour son jardin ?

Il peut être judicieux d’adapter les plantes pour son jardin en fonction des envies ou des besoins : pour un jardin fleuri toute l’année, pour un jardin sans entretien, un jardin sauvage ou peu ensoleillé.

Quelles plantes choisir pour un jardin fleuri toute l'année ?

Pour avoir un jardin fleuri toute l’année, on peut sélectionner des variétés de plantes dont les périodes de floraison se succèdent naturellement au fil des saisons.

 

Les fleurs du printemps sont par exemple l’anémone, la jacinthe, le muguet, la pivoine, le narcisse, la tulipe et la violette. En été, place aux bleuets, bégonias, coquelicots, hortensias, géraniums, tournesols et lavande. À l’automne, les camélias, les chrysanthèmes, les roses et les lys fleurissent. Enfin, l’hiver est la saison la plus difficile pour cultiver un jardin fleuri avec le froid. On peut néanmoins recenser quelques exceptions : les crocus, les iris, les mimosas ou encore les primevères.

 

On peut également choisir des plantes qui fleurissent toute l’année : ce sont dans leur grande majorité des plantes d’intérieur, comme l’anthurium, le spathiphyllum ou les orchidées.

Quelles plantes choisir pour un jardin sans entretien ?

Un espace sans entretien, sans y passer de longues heures de jardinage et pouvant résister à une longue absence, c’est possible ! Il suffit de choisir des plantes peu exigeantes en termes d’entretien et résistantes aux maladies ou à la sécheresse.

 

On retrouve des plantes vivaces comme les géraniums ou les herbes de la pampa. On les plante une seule fois et elles fleurissent année après année. Les plantes couvre-sol à l’image des bruyères, de la lavande et des lamiers sont parfaites pour limiter la pousse de mauvaises herbes. Il y a également des plantes qui ont la particularité de ne pas avoir besoin d’être arrosées : les cyprès, les cheveux d’ange et les chardons bleus. Enfin, certaines sont résistantes aux maladies donc elles ne nécessitent pas de soin particulier. C’est le cas des géraniums, des rosiers botaniques, du cornouiller et des gauras.

Quelles plantes choisir pour un jardin peu ensoleillé ?

Même si les zones ombragées peuvent amener quelques contraintes en jardinage, de nombreuses plantes fleuries et couvre-sols y poussent à merveille ! Il est alors nécessaire de sélectionner et cultiver des plantes qui se plaisent à l’ombre.

 

C’est le cas des fuchsias, des muguets, des trachélies et des astrances. Concernant les arbustes, on privilégie les camélias, les hortensias, l’érable du japon et les azalées. Et pour les murs, on peut y placer des plantes grimpantes telles que le lierre ou le bambou.

 

Quelles plantes choisir pour un jardin sauvage ?

Enfin, pour un jardin sauvage de type “prairie” au style bucolique, on opte pour des plantes qui poussent spontanément dans la nature. On retrouve des plantes vivaces comme la sauge, le gaura, le cosmos, les pâquerettes, les coquelicots, les marguerites et les bleuets.

 

Ces plantes sont robustes et permettent de recréer une ambiance un peu bohème.

 

paquerette

Comment organiser les plantes dans son jardin ?

Il existe plusieurs astuces de jardinage pour bien organiser ses plantations : la création de massifs, la création de plates-bandes et le fait de jouer avec les volumes et les couleurs.

Organiser les plantes en massif

L’organisation des plantes en massif se fait en plusieurs étapes. D’abord, on détermine l’emplacement du massif et la thématique (fleurs colorées, de saison ou fleurs adaptées à l’ombre). On détermine également le type de végétaux et leur hauteur.

 

Ensuite, on le dessine et on le délimite pour pouvoir se projeter. On corrige jusqu’à arriver à des lignes de massif satisfaisantes. Après cela, on peut commencer à préparer la terre (bêcher, enlever les grosses pierres et les mauvaises herbes) et à l’enrichir avec de l’engrais organique.

 

Une astuce à retenir : on choisit des plantes adaptées au climat et on associe les plantes du même groupe pour que cela soit naturel.

plate bande

Créer des plates-bandes pour définir les contours du jardin

Une plate-bande est une bande de terre cultivée de fleurs, longue et étroite, souvent légèrement surélevée par rapport au niveau du sol. Elle se différencie d’un massif par sa forme et sa structure. Elle borde généralement un aménagement comme une allée ou une pelouse. Elle peut aussi servir de transition entre deux parties distinctes du jardin. Pour sa création, on procède de la même manière que pour un massif.

Jouer avec les volumes et les couleurs des plantes

Pour donner du relief au jardin, on joue avec la saisonnalité des végétaux, leur forme, leur hauteur et leur couleur.

Et parce que la nature est rarement carrée et rectiligne, on préfère les formes sinueuses pour les chemins et arrondies pour les massifs de fleurs.

Voici quelques conseils de jardinage pour jouer avec les volumes :

  • Isolez les plantes à silhouette très architecturée, car elles supportent mal la concurrence visuelle d’autres plantes très dessinées ;
  • Les plantes les plus imposantes doivent être mises au fond du jardin et celles de petite taille devant.
  • Portez attention à la forme des feuilles, leur texture et leur taille. De grandes feuilles donnent de la structure et un feuillage vaporeux apporte légèreté et profondeur à une composition.

 

Dans les massifs, on associe les plantes par leur couleur et leur taille. D’ailleurs, l’association d’une couleur à une autre peut modifier complètement l’ambiance d’un jardin. Et c’est encore plus vrai lorsque les couleurs évoluent au fil des saisons.

volume

Conclusion

 

Pour conclure, pour bien choisir les plantes de son jardin, il est nécessaire de fonctionner par étapes.

 

D’abord, on choisit son style de jardin (français, méditerranéen, naturaliste, japonais, moderne ou exotique) en fonction de son lieu d’habitation et de son climat. Pour se projeter, il est important de concevoir son jardin, de le dessiner en y indiquant les allées, les massifs, la terrasse ou toute autre sorte d’aménagement afin d’optimiser au maximum les espaces.

 

Ensuite, on peut sélectionner ses plantes en suivant ses besoins et envies. On ne choisira pas les mêmes plantes en fonction de l’exposition du jardin, si l’on veut qu’il ait un aspect sauvage ou encore si on a peu de temps pour faire du jardinage.

 

Pour terminer, on peut passer à l’étape jardinage et créer des massifs, des plates-bandes et jouer avec les volumes et les couleurs tout en suivant nos conseils.

 

Conseils et astuces pour initier ses enfants au plaisir du jardinage

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies