• Accueil
  • Actualités
  • Qualité de vie au travail : quels sont les enjeux pour l’entreprise ?
Actualités
20 juin 2022

Qualité de vie au travail : quels sont les enjeux pour l’entreprise ?

Pendant de très nombreuses années, un grand nombre d’entreprises ont fait passer la productivité avant tout, négligeant par la même occasion le bien-être des employés. Parfois même en les sursollicitant, pour obtenir de meilleurs résultats.

Or, depuis quelques années, cette théorie a été remise en question. Le lien a été fait entre productivité et bien-être des salariés. Il a même été prouvé que plus les salariés étaient épanouis dans leur entreprise, et plus les résultats de l’entreprise augmentaient. C’est à ce moment-là qu’a éclos le concept de QVT.

Nous avons donc vu de plus en plus d’études apparaître sur la corrélation entre bien-être en entreprise et performance. Il existe même des classements des entreprises où il fait bon travailler. Chez idverde, nous nous efforçons de mettre la QVT au cœur de nos préoccupations. Le bien-être au travail de nos salariés est, pour nous, l’une des clés de notre réussite.

Mais il convient alors de se poser les bonnes questions ! Qu’est-ce que la qualité de vie au travail ? Quels sont les enjeux du travail et ceux de la QVT ? Comment mesurer la QVT ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre aujourd’hui et qui permettront d’offrir un contexte agréable de travail à tous les salariés.

Qu’est-ce que la qualité de vie au travail ?

Quels sont les piliers de la QVT ?

Nous avons vu apparaître en France, dans certaines entreprises, un mode de travail différent s’inspirant du modèle américain. Exit les bureaux à la chaîne et bonjour les salles de coworking, les salles de détente, et même les salles de jeux. Si cela permet effectivement aux salariés de favoriser les échanges et de pouvoir se détendre sur leur lieu de travail, est-ce à cela que se résume la QVT ?

Si l’on veut la définir, on peut dire que la QVT regroupe « les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail pour les salariés et la performance globale des entreprises » (Accord national interprofessionnel de 2013). « La perception de la QVT est déterminée par les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci » (source RH Cloud).

La QVT intervient donc dans plusieurs dimensions.

  • Première dimension, le contenu du travail. La QVT prend en compte l’autonomie laissée au salarié, l’adéquation des objectifs et des ressources, ainsi que la variété des tâches accomplies. Sans oublier bien sur la charge de travail.
  • Les deux dimensions suivantes se rapportent aux relations humaines, aussi bien avec les collègues qu’avec la hiérarchie. De meilleures relations sociales ne pourront qu’améliorer la QVT et créer une ambiance favorable au travail.
  • En quatrième position, nous trouvons dans les critères d’une bonne qualité de vie au travail, l’environnement. Il est reconnu que plus un environnement est bruyant ou inadapté, moins le salarié sera concentré et efficace. À l’inverse, un environnement propice au travail ne pourra qu’être bénéfique.
  • Ensuite, la relation à son entreprise a aussi son importance. Plus le salarié sera en accord avec les valeurs et engagements de l’entreprise, plus il sera épanoui au sein de celle-ci.
  • Deux dernières dimensions à prendre en compte pour une bonne QVT. D’abord, une bonne adéquation entre la vie privée et la vie professionnelle. Il faut trouver le bon équilibre entre vie de famille et carrière en entreprise.
  • Enfin, la QVT doit aussi prendre en compte les particularités de chaque salarié. Santé physique, handicap ou encore discriminations… Les situations personnelles de chacun ne doivent pas être laissées de côté. Cela permettra à chaque salarié de s’épanouir sur son lieu de travail.
détente

Quels sont les indicateurs permettant d’évaluer la QVT ?

Indicateurs de la QVT et outils de mesure de la QVT sont deux choses distinctes et complémentaires. Pour mesurer la QVT, il faut définir quels sont les indicateurs, qualitatifs ou quantitatifs, qui vont servir de base de mesure. Pour ce faire, il faut donc se reporter aux salariés, à leurs envies et à leurs besoins. Le développement et/ou l’amélioration de la QVT d’une entreprise se basera sur les sujets remontés par les collaborateurs. Par exemple, un manque de communication, ou des locaux inadaptés, etc.

Toutefois, il est possible de répertorier les indicateurs dans six catégories distinctes :

  • les indicateurs démographiques, qui tiennent compte de l’âge, du genre, des années passées dans l’entreprise.
  • l’absentéisme est un indicateur très révélateur de la QVT. Ici, ce seront la durée des absences, le taux d’absentéisme, ou encore le motif des absences qui seront mesurés.
  • l’indicateur santé : si le salarié a des troubles de santé ou est inapte, il faut adapter son environnement de travail et/ou ses horaires à sa situation et non l’inverse.
  • l’indicateur de sécurité : l’entreprise doit évaluer les conditions de travail et protéger ses salariés de tous risques potentiels. Ainsi, la qualité de vie au travail s’en verra augmentée.
  • les conditions de travail, c’est-à-dire le degré de pénibilité et d’autonomie, par exemple.
  • le parcours et l’emploi : est-il possible de faire des formations ? Peut-on évoluer dans cette entreprise ? Y a-t-il un turnover important ?

Parmi toutes ces catégories, trois indicateurs sont prédominants. Le taux d’absentéisme, le turnover et l’Employee Net Promoteur Score (ENPS), qui révèle l’attachement des salariés à leur entreprise. Avec ces trois indicateurs, vous pourrez déjà avoir une idée du niveau de la QVT dans l’entreprise.

QVT et RSE : des démarches étroitement liées

Rappelons-le, la RSE est la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Selon la commission européenne, la RSE est « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ». De nos jours, QVT et RSE sont donc étroitement liées. Cela est notamment dû au fait que la RSE, entre autres objectifs, vise à améliorer le bien-être des collaborateurs au sein d’une société. La QVT correspond donc en quelque sorte au déploiement concret de la politique RSE dans une entreprise.

Quels sont les enjeux de la QVT ?

Le but de la qualité de vie au travail est de faire en sorte d’augmenter le bien-être des salariés. Alors quels sont les bénéfices que peuvent en tirer les entreprises ?

QVT et performance

Un fait ressort indéniablement des différentes études sur la qualité de vie au travail. Plus un salarié va se sentir bien, plus il aura envie de travailler. Aussi, meilleures seront les conditions de travail et plus il pourra être efficace. La performance des entreprises travaillant continuellement sur l’amélioration de la qualité de vie au travail ne sera que meilleure.

Selon une étude de 2010, le bien-être des salariés pourrait faire varier leurs performances de plus de 25 %. Leur implication est aussi un critère déterminant pour la performance de l’entreprise. Il a été prouvé par la Work Organization and Employee Involvement in Europe, en 2013, que plus la politique de l’entreprise était participative, meilleurs étaient les résultats.

QVT et recrutement

Nous l’évoquions en introduction, il existe désormais des classements des entreprises où il fait bon travailler. Promouvoir une bonne qualité de vie au travail est donc pour une entreprise un moyen de booster son recrutement.

En effet, si par le passé les entreprises étaient exigeantes avec les candidats, aujourd’hui, cela fonctionne dans les deux sens. Les candidats sont notamment exigeants par rapport à leur équilibre de vie. Mais ils cherchent aussi une entreprise dont ils partagent les valeurs. C’est pour cela qu’une bonne qualité de vie au travail va permettre d’attirer de nouveau talents.

QVT et turnover

Enfin, favoriser une bonne qualité de vie au travail permet à l’entreprise de retenir ses salariés. Un recrutement est une opération qui coûte souvent très cher. Si le collaborateur n’est pas satisfait de ses conditions de travail, il peut avoir l’envie de partir. Ce qui engendre une perte pour la société.

Améliorer la QVT permet de proposer aux employés des parcours personnalisés et un meilleur environnement de travail, entre autres. De fait, cela évite le turnover.

La formation : l’élément clé de la compétitivité de l’entreprise

idverde, un groupe soucieux du bien-être de ses collaborateurs

La sécurité, une priorité idverde

La sécurité est l’un des indicateurs de la QVT. Garantir la sécurité au travail de ses collaborateurs c’est avant tout améliorer leur qualité de vie au travail. Chez idverde, la sécurité est indispensable au bien-être de nos équipes. Cela est dû à la nature de notre activité. Nos équipes sur le terrain peuvent parfois utiliser du matériel dangereux. Tronçonneuses, tondeuses, outils de taille, et autres outils mécaniques… Autant de risques supplémentaires auxquels il faut se préparer.

C’est pourquoi nous mettons un point d’honneur à assurer la sécurité de nos équipes, par le biais d’une politique rigoureuse de prévention et de maîtrise des risques professionnels. Concrètement, cela passe par la formation et la sensibilisation de nos équipes. Ainsi, tous nos collaborateurs sur le terrain savent maîtriser les gestes et techniques professionnels liés à leur métier, sans prise de risque.

Aussi, nous nous assurons du respect des règles de sécurité grâce à des comités dédiés, des visites de sécurité des chantiers ou encore des audits annuels de chacune de nos agences… Notre objectif est à la hauteur de notre exigence. Zéro accident du travail sur nos chantiers idverde.

sécurité
échanges

Encourager l’échange et le partage des savoirs entre nos collaborateurs

Avec de nombreuses agences, aussi bien en France qu’à l’international, idverde propose une expertise diverse et variée. Et nous avons à cœur de faciliter les échanges entre nos experts, afin d’enrichir toujours plus leurs savoir-faire.

Cela est bénéfique pour nos collaborateurs, qui peuvent acquérir de nouvelles connaissances et s’épanouir au sein de l’entreprise. Mais c’est aussi bénéfique pour l’entreprise, puisque cela permet de mutualiser les savoirs et de répondre à tous les besoins spécifiques à chaque chantier.

Donner du sens à nos métiers à travers notre engagement pour le développement durable

Protéger l’environnement n’est pas qu’une notion abstraite pour idverde. Nous nous engageons au quotidien, aussi bien sur le terrain que dans nos agences. Par exemple, pour contrôler le bilan carbone des chantiers. Dès la conception du projet, jusqu’à la fin de notre intervention, cet outil permet une analyse complète de l’empreinte carbone du chantier. Tous les aspects environnementaux sont analysés (déchets, nuisances, risques de pollution des eaux et des sols…).

Notre engagement pour la protection de la planète permet à nos équipes d’être en adéquation avec nos valeurs. De fait, cela leur permet de s’impliquer d’autant plus dans cette démarche. Une autre raison pour nos collaborateurs de se sentir bien et utiles au sein de notre entreprise.

Conclusion

La société a évolué, et avec elle, les entreprises et le rapport au travail. Aujourd’hui, se sentir bien dans son travail est primordial. C’est même devenu un critère prédominant pour les candidats à de futurs emplois. C’est pourquoi la QVT est désormais un point clé au sein de l’entreprise.

Cette QVT repose sur plusieurs piliers. Du contenu du travail à l’environnement, en passant par les relations avec les collègues et la hiérarchie, de nombreux éléments entrent en ligne de compte pour favoriser un contexte propice au bien-être au travail et améliorer ainsi les performances des collaborateurs. Car si la QVT permet d’améliorer le bien-être des employés, elle permet aussi d’améliorer les performances et les résultats de l’entreprise.

Mettre en place une bonne QVT, c’est donc permettre à tout un chacun au sein de l’entreprise, et à l’entreprise y compris, de sortir gagnant.

Découvrez nos offres d’emploi

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies