• Accueil
  • Blog
  • Conseils jardinage : comment entretenir sa pelouse au fil des saisons ?
Blogs
29 juillet 2022

Conseils jardinage : comment entretenir sa pelouse au fil des saisons ?

Au programme terreautage, fertilisation, arrosage, désherbage, aération ou encore étape de scarification. En plus de cela, découvrez les meilleures astuces pour l’entretien de votre gazon en fonction des quatre saisons pour un bel espace toute l’année !

Quels sont les secrets d’une belle pelouse ?

Il y a quelques secrets de jardinage à connaître afin de bien entretenir sa pelouse. Voici les six étapes à suivre.

Enrichir le sol grâce au terreautage

La première étape est le terreautage. C’est une technique qui consiste à déposer des matières organiques sous forme de terreau ou de compost sur une pelouse. Ces matières permettent de nourrir la parcelle traitée, d’enrichir le gazon en nutriments pour favoriser son développement et d’augmenter l’activité microbienne du sol.

Avant d’effectuer le terreautage, il est nécessaire de bien désherber le sol pour l’aérer. On peut ensuite verser 2 centimètres de terreau sur la parcelle de manière uniforme.

Sachez que l’étape de terreautage doit idéalement être faite au printemps ou à l’automne. Une fois réalisée, place à la fertilisation du gazon.

Favoriser la pousse du gazon grâce à la fertilisation

La deuxième étape est la fertilisation, c’est-à-dire la dépose d’engrais et de nutriments nécessaires à son développement. La fertilisation permet aussi d’avoir une belle couleur de gazon et de lutter contre les insectes nuisibles. Tout comme le terreautage, elle se fait au printemps et une deuxième opération peut se faire à l’été en laissant 4 à 7 semaines entre les deux opérations.

Plus vous apporterez d’engrais, plus la pelouse poussera rapidement. L’idéal est de fractionner les apports en petites doses régulières. Limitez également les engrais chimiques et préférez les engrais organiques même si ces derniers agissent plus lentement.

L’astuce : appliquez l’engrais juste avant l’annonce d’une pluie !

Réussir l'arrosage de son gazon

Ensuite, l’étape de l’arrosage va être essentielle, notamment durant les trois premières semaines après le terreautage. Elle se fait à raison d’une fois tous les trois jours.

L’arrosage permet également de revenir à un gazon plus vert s’il a souffert de la chaleur. Pour éviter d’arriver à une pelouse jaunie et sèche, anticipez en arrosant régulièrement durant la période estivale, au moins une fois par semaine.

Pour adopter une bonne méthode d’arrosage de son jardin, il est préférable de connaître certaines pratiques. Le jet d’eau d’arrosage doit avoir une puissance modérée, car si celle-ci est trop forte, cela risque d’abîmer la pelouse et à l’inverse une puissance trop faible risque de creuser des rigoles.

Côté fréquence, celle-ci doit être raisonnée. En effet, il faut un arrosage régulier si vous avez de nouvelles pousses et plutôt un arrosage occasionnel lorsqu’on a des feuilles qui grandissent. Bien sûr, cela n’est pas valable durant les périodes de sécheresse où il est nécessaire d’arroser régulièrement. À cette période, privilégiez un arrosage le soir, car en pleine journée, l’eau risque de s’évaporer rapidement.

Enfin, si vous vous posez la question sur la nature de l’eau à utiliser, sachez que l’eau du robinet est couramment utilisée pour arroser la pelouse. Étant parfaitement traitée, elle ne présente aucun danger pour vos espaces verts. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau de récupération en mettant en place un dispositif pour récupérer l’eau de pluie.

 

Désherber régulièrement

Le fait de désherber régulièrement permet de réduire la présence de mauvaises herbes, de mousses et surtout leurs actions destructrices. En effet, les mauvaises herbes ont un effet nocif pour la pelouse. On peut effectuer cette étape à tout moment et idéalement dès lors que les mauvaises herbes commencent à s’installer dans le jardin. On observe un pic de poussée entre les mois de mars et juin. Si on attend trop, elles s’enracinent dans la pelouse et deviennent difficiles à maîtriser.

Si vous repérez des mauvaises herbes en petite quantité, vous pouvez commencer par un simple arrachage manuel à l’aide d’une gouge pour arracher jusqu’à la racine.

S’il y en a en quantité plus importante, optez pour un désherbant spécifique qui éliminera l’ensemble des mauvaises herbes ainsi qu’un anti-mousse. N’oubliez pas de ramasser les mousses mortes après l’opération. Faites cette opération idéalement au printemps.

Il existe également d’autres méthodes de désherbage telles que le désherbage à l’eau de cuisson qui consiste à verser l’eau de cuisson (de pomme de terre par exemple) sur l’espace vert. Pour cela, ciblez les zones occupées pour un désherbage efficace.

Enfin, on peut parler du désherbant sélectif qui agit de manière ciblée. En effet, le désherbant sélectif détruit uniquement les herbes de la famille des graminées comme le pissenlit, le chardon ou encore les trèfles et les plantains.

Scarifier la pelouse une fois par an

La scarification est une méthode particulièrement efficace pour bien entretenir sa pelouse. Elle permet que celle-ci soit bien fournie toute l’année. Il s’agit en fait de remplacer les parties mortes du gazon et les mousses (qui apparaissent en cas de terre trop acide et/ou sol trop dense et tassé) à l’aide d’un scarificateur. Cet outil possède des dents qui meuvent le sol. Une fois cette opération réalisée, il faut enlever les déchets et y placer de nouvelles pousses aux endroits nus.

Sachez que la scarification n’est pas recommandée durant les trois premières années de la pelouse et ensuite on fait cette opération une fois par an maximum idéalement en mars ou avril après les premières pluies.

Si on a utilisé un produit anti-mousse, on pratique la scarification environ 15 jours après l’utilisation du produit. On peut aussi compléter par une nouvelle étape de terreautage, notamment si la pelouse est régulièrement tondue très court.

Aérer le sol

L’aération du sol facilite l’infiltration de l’eau, de l’air et des nutriments dans le sol pour nourrir les racines. Pour cette opération, on agit au printemps et on se sert d’un aérateur comme la fourche, le carotteur ou les patins fixés sur les chaussures.

Pour que l’opération soit réussie, il est d’abord nécessaire de tondre le gazon au plus bas niveau. Ensuite, on couvre la surface avec du sable de façon superficielle et on comble les trous à l’aide d’un râteau et d’une pelle. Cela participe à améliorer le drainage.

Conseils et astuces pour entretenir son jardin à l’Automne

Comment entretenir son gazon tout au long de l’année ?

Bien entretenir sa pelouse, c’est aussi prendre en compte les particularités de chaque saison. Voici quelques conseils d’entretien à appliquer en fonction de la saison.

Entretenir sa pelouse au printemps

Au début du printemps, c’est le moment d’effectuer la première tonte du gazon en choisissant une journée où le sol est sec. La hauteur de coupe doit rester moyenne, il faut donc éviter de couper trop court (pas plus d’un tiers de la hauteur).

Pour avoir une pelouse bien fournie, il peut être judicieux de semer de nouvelles pousses pour combler les trous.

Si au contraire il y a des mousses et que vous n’avez pas scarifié la pelouse en hiver, alors, vous pouvez procéder à cette étape et semer de nouvelles pousses pour regarnir les zones dénudées.

Vous pouvez également passer un rouleau pour favoriser le tallage des jeunes pousses. Cela consiste à former à partir de la souche initiale un grand nombre de tiges.

Pour reverdir la pelouse, appliquez une fine couche de terreau sur l’ensemble de la surface à l’aide d’un râteau pour gazon. Vous pouvez être encore plus efficace en appliquant en plus de l’engrais reverdissant et un anti-mousse.

À la fin du printemps, on arrête progressivement les semis de gazon et on prend du temps pour le désherbage afin d’éviter que les mauvaises herbes ne s’étendent.

Côté tonte de la pelouse, c’est la période où l’herbe pousse très vite, alors on recommande de tondre à raison d’une fois par semaine. À partir de mai, on peut commencer à tondre plus court qu’au début du printemps.

Enfin, il ne faut surtout pas oublier l’arrosage des nouvelles pousses qui sont arrivées, à raison d’une fois par semaine.

Download-8613_s800x800

Entretenir sa pelouse en été

Généralement, en été, on réduit la fréquence de tonte de la pelouse notamment lorsque la chaleur et la sécheresse s’intensifient. On relève également la hauteur de coupe pour éviter que la terre ne sèche trop vite. À cette saison, le soin de la tondeuse n’est pas à négliger. Il faut notamment affûter et équilibrer régulièrement la lame de la tondeuse.

Vous pouvez aussi passer plus de temps sur les bordures et les rectifier à l’aide d’un dresse-bordures.

Le passage du rouleau n’est plus nécessaire durant cette période. C’est le cas aussi des apports d’engrais qui sont plutôt privilégiés lors des périodes de pluie.

Concernant l’arrosage, c’est la saison qui nécessite une quantité plus importante et une fréquence plus régulière, environ une à deux fois par semaine.

À la fin de l’été, on peut commencer à préparer le sol pour le semis qui arrivera dès l’automne.

Download-7808_s800x800

Entretenir sa pelouse en automne

Dès le mois de septembre, on pense aération de la pelouse grâce au passage du rouleau aérateur. Vous pouvez également semer à nouveau si des zones sont dégarnies.

Vous pouvez continuer à tondre régulièrement jusqu’au mois d’octobre. Espacez les tontes et relevez progressivement la hauteur de la coupe. Les dernières tontes se feront à la mi-novembre. Pour la dernière fois de l’année, vous pouvez aussi rectifier les bordures avec le dresse-bordures.

Si votre pelouse a connu des périodes sèches, boostez-la en épandant de l’engrais et de l’anti-mousse après les dernières tontes. L’engrais permettra de renforcer les racines avant la période de froid. Sans oublier d’effectuer un arrosage copieux et régulier.

À la fin de l’automne, on stoppe les apports d’engrais, car ces derniers sensibilisent la pelouse au froid.

Pour l’entretien de surface, on peut ratisser puis ramasser les feuilles mortes sur le gazon venant des arbres qui se dénudent.

Entretenir sa pelouse en hiver

En hiver, l’entretien de la pelouse est plutôt simple. Elle consiste principalement à combattre les mousses et les mauvaises herbes. En février, on utilise donc un désherbant et un anti-mousse pour y parvenir ou alors on s’aide d’une gouge pour le faire de manière manuelle.

Pour éviter d’avoir une pelouse qui jaunit, déblayez régulièrement les feuilles des arbres et les débris morts qui empêchent la pelouse de bien respirer, voire qui favorisent les maladies.

Côté aération de la pelouse, on peut renouveler l’opération durant l’hiver à l’aide de patins aérateurs.

Pour niveler le sol, vous pouvez passer le rouleau. Cependant, lorsque l’herbe est gorgée d’eau ou enneigée, il ne faut pas y toucher et éviter de marcher dessus.

D’ailleurs, si des endroits sont mal drainés et présentent des flaques d’eau après la pluie, épandez du sable sur ces surfaces pour y remédier.

Enfin, vous pouvez commencer à préparer le sol pour le semis d’une nouvelle pelouse.

Comme l’entretien de la pelouse en hiver nécessite moins de travail, profitez-en pour faire la révision de vos appareils tels que la tondeuse (nettoyage, vidange, aiguisage) et le coupe-fil.

Conclusion

Pour conclure, bien entretenir sa pelouse est possible si l’on a un peu de temps et si l’on connaît les meilleures pratiques. Parmi elles, on peut citer l’enrichissement du sol grâce au terreautage, la fertilisation pour favoriser la pousse, le désherbage et la scarification pour avoir une pelouse saine et sans mousses, l’arrosage et l’aération du sol.

Bien sûr, il faut prendre en compte la période de l’année pour appliquer ces différentes méthodes, car chaque saison a ses particularités. Qu’il fasse chaud et sec ou à l’inverse froid et humide, votre pelouse n’aura pas du tout les mêmes besoins pour être belle et bien verte.

Vous connaissez maintenant les meilleures pratiques à appliquer pour avoir un beau gazon !

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies