• Accueil
  • Actualités
  • Semaine européenne de réduction des déchets : 9 astuces pour vivre zéro déchet
Actualités
19 novembre 2021

Semaine européenne de réduction des déchets : 9 astuces pour vivre zéro déchet

La semaine européenne de réduction des déchets a lieu chaque année en novembre. L’objectif de cette opération est de sensibiliser le grand public et les entreprises à la gestion des déchets. Aujourd’hui, chaque Français jette en moyenne 355 kg de déchets par an dans les poubelles et les containers de tri. Un chiffre encore trop important alors qu’il est possible, de nos jours, de vivre zéro déchet.

Mais alors comment faire pour réduire ses déchets et mener un quotidien zéro déchet ? Avoir une réflexion sur son mode de vie et sa façon de consommer est la clé d’une vie zéro déchet. Une fois cette prise de conscience réalisée, il est temps de passer au concret et à la mise en application. Voici donc nos 9 astuces pour un quotidien zéro déchet.

Le zéro déchet, plus qu’une tendance, un nouveau mode de vie

Le zéro déchet est aujourd’hui davantage une philosophie de vie qu’une tendance. Dans une société de consommation où l’usage unique est devenu la norme, la vie zéro déchet peut s’apparenter à une révolution. Une révolution de nos habitudes de consommation devenue indispensable pour mieux vivre et préserver notre planète pour les générations futures.

Pourquoi il est urgent de réduire nos déchets ?

Jeter, c’est polluer, et pour préserver notre planète il est important de réduire nos déchets. En effet, la multiplication de déchets n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Car cette accumulation entraîne une pollution des sols mais aussi une pollution des eaux et menace la biodiversité.

Le plastique est l’une des matières que nous consommons le plus dans notre quotidien. Il est présent dans les emballages, les produits à usage unique mais aussi de nombreux gadgets. De nos jours, 5 000 milliards de sacs plastiques sont consommés par an. Et c’est malheureusement ce même plastique que l’on retrouve dans les océans. Les conséquences sur la faune sont indéniables et les chiffres font froid dans le dos. Chaque année, 1,5 million d’animaux sont tués par le plastique. Et on estime qu’en 2050, pratiquement la totalité des animaux marins auront ingéré du plastique.

Réduire ses déchets, c’est aussi participer à la préservation des ressources. Car pour fabriquer certaines pièces de nos appareils, il faut puiser dans des ressources naturelles. Celles-ci sont épuisables et donc disponibles en quantité limitée. Afin d’éviter les risques de pénuries dans les années à venir, il est important de mieux consommer mais aussi de moins jeter.

De nos jours, une grande partie de nos déchets peut être recyclée. Mais le recyclage représente un coût financier important pour les collectivités et les entreprises. Il faut organiser la collecte, l’acheminement, le recyclage et l’élimination ou l’enfouissement des déchets dans des lieux spécialisés. Face à l’augmentation des déchets, les centres de tri sont débordés et ne peuvent plus faire face. Il faut alors créer de nouveaux centres, ce qui représente un investissement.

Réduire ses déchets et entreprendre une vie zéro déchet est un acte citoyen et engagé envers la planète. C’est participer à l’effort collectif pour un monde meilleur, favoriser la biodiversité et améliorer à terme son cadre de vie.

En quoi consiste le zéro déchet ?

Le zéro déchet est un mouvement engagé en faveur de la protection de l’environnement. L’objectif est de réduire la quantité de déchets mais aussi le gaspillage des ressources. C’est devenu, au fil des ans, un véritable mode de vie qui prône l’écologie et engage la réflexion sur notre société de consommation.

L’objectif du zéro déchet est de se désencombrer du superflu. Le principe est d’éviter les produits jetables et de les remplacer par des alternatives réutilisables. Exit donc les sacs en plastique pour porter ses courses mais place au sac en tissu. Et cela se duplique sur tous les achats du quotidien. Ainsi, dans un quotidien zéro déchet, il est normal d’utiliser des produits réutilisables comme une gourde à la place d’une bouteille d’eau. Les objets sont réparés au lieu d’être jetés et les achats en vrac sont privilégiés afin d’éviter les emballages.

La philosophie du zéro déchet peut donc se résumer en une phrase : en consommant mieux et en prolongeant la durée de vie de nos produits, il est possible de réduire nos déchets significativement et ainsi protéger notre environnement.

Béa Johnson, la reine du zéro déchet

Béa Johnson est LA figure du zéro déchet dans le monde. Cette mère de famille a décidé de se lancer dans l’aventure dès 2009. Après une vie d’Américaine addict à la consommation, Béa Johnson et sa famille sont frappées par la crise. La famille est contrainte de déménager et quitte sa grande villa pour un petit appartement. Béa Johnson découvre alors le mode de vie zéro déchet et commence à réduire ses déchets. En 2016, elle réussit un exploit. Elle arrive à faire tenir 100 % des déchets de sa famille de 4 personnes dans un petit bocal. Un changement radical de mode de vie, qu’elle partage aujourd’hui dans son livre “Zéro Déchet” et au cours de nombreuses conférences.

Copenhill : le défi relevé par idverde d’associer recyclage des déchets et ski en plein cœur de Copenhague

Agir au quotidien : 9 astuces pour passer en mode zéro déchet

Comme Béa Johnson, il est possible de passer en mode zéro déchet. Que ce soit seul ou en famille, des astuces simples à mettre en place existent. Il n’est jamais trop tard pour rejoindre le mouvement. La première étape consiste à mener une profonde réflexion sur ses habitudes. Puis vient ensuite le moment de passer à la pratique en suivant les 9 conseils zéro déchet.

Adopter la règle des 5R

La règle des 5R est l’une des bases du zéro déchet. Facile à retenir, cette règle permet d’identifier clairement les actions à mener pour vivre zéro déchet au quotidien.

Le premier est “Refuser”. Un conseil simple et pourtant peu mis en pratique. Il suffit de dire non. Dire non au sac en plastique proposé si nous n’en avons pas besoin mais aussi dire non aux goodies distribués par les marques s’ils ne nous sont pas utiles.

Le second est “Réduire”. Pour réduire ses déchets, il faut réfléchir à sa façon d’acheter et privilégier les achats en vrac ou les contenants réutilisables. En somme, réduisez le côté matériel pour accorder plus de place à l’être plutôt qu’à l’avoir.

Vient ensuite “Réutiliser”. Il y a en effet de nombreux objets que nous pouvons réutiliser dans notre quotidien. Il est donc important de privilégier les versions réutilisables aux versions jetables à usage unique. C’est par exemple le cas des masques chirurgicaux que nous utilisons en quantité et qui peuvent être remplacés par des masques tissus réutilisables.

Une autre notion importante est “Recycler”. Il est en effet compliqué de bannir tous les déchets. Alors la règle est simple : les déchets produits doivent être recyclés grâce au tri sélectif. Privilégier donc les achats qui pourront être recyclés.

Enfin, il ne faut pas oublier de “Redonner à la terre”, c’est-à-dire trier ses déchets et se mettre au compost. En effet, le compost, utilisé en jardinage, va venir nourrir les sols et favoriser la croissance des plantes.

Bannir les objets à usage unique

Dans la règle des 5R, il y a refuser les objets à usage unique qui nous sont proposés. En effet, dans notre quotidien, nous sommes souvent sollicités par des grandes marques ou enseignes. Afin de marquer les esprits, elles offrent aux consommateurs de nombreux goodies ou petits cadeaux, distribuent des flyers ou des catalogues. Si ces objets ne vous sont pas utiles, autant les refuser. Pareil pour les emballages plastiques à usage unique. Un sac plastique pour un sandwich par exemple n’est pas forcément indispensable. Alors au lieu de le prendre, autant dire non et ainsi éviter de le jeter.

Mais les objets à usage unique que nous pouvons refuser se trouvent aussi dans notre quotidien. Par exemple, au restaurant, il est préférable de boire sa boisson directement au verre que d’utiliser une paille. Pareil pour aller travailler, au lieu de prendre une bouteille d’eau en plastique, optez pour la gourde.

En réfléchissant aux objets que nous utilisons quotidiennement, il est bien souvent possible de trouver des alternatives réutilisables. Le quotidien zéro déchet, c’est avant tout changer ses habitudes et bannir les objets à usage unique.

Consommer en vrac, sans emballage, le pilier du zéro déchet

Acheter en vrac et/ou sans emballage permet de réduire considérablement les déchets. C’est d’ailleurs l’une des premières règles à adopter dans son quotidien zéro déchet. La démarche du vrac est motivée par une envie de réduire ses déchets mais aussi de réduire le gaspillage alimentaire et de mieux consommer. En effet, l’achat en vrac permet aussi de limiter sa consommation en n’achetant que la quantité souhaitée.

Se mettre au compost

Une cuisine zéro déchet est aussi une cuisine qui prend en compte la gestion des déchets. Le compost est la solution idéale à intégrer dans son quotidien zéro déchet. D’autant plus qu’il offre de nombreux avantages. D’une part, il réduit considérablement la quantité de nos déchets, et d’autre part, il est utile pour jardiner et donner de la force à la terre. Les déchets de cuisine (épluchures, restes alimentaires, aliments périmés…) et les déchets de jardin (gazon, feuilles…) peuvent se transformer, grâce au compostage, en un engrais riche, naturel et gratuit.

Lutter contre le gaspillage

Les ordures ménagères représentent la majorité des déchets dans le monde. Aujourd’hui, les ménages consomment de plus en plus et produisent donc davantage de déchets qu’ils soient alimentaires, papiers, plastiques ou verres. Pour passer au zéro déchet, il faut avant tout commencer par lutter contre le gaspillage quel qu’il soit. Privilégier le fait maison, apporter des boîtes réutilisables pour transporter ses aliments sont des conseils pratiques et simples à intégrer dans son quotidien. Mais pour lutter contre le gaspillage, il faut avant tout réfléchir à ce dont nous avons réellement besoin. C’est comme cela qu’il est possible de commencer à s’échapper de la société de surconsommation.

Développer sa créativité en pratiquant l’upcycling

Une autre façon de réduire ses déchets et de donner une seconde vie aux objets. C’est ce que propose l’upcycling. Il s’agit de récupérer des matériaux ou des objets devenus inutiles afin de les transformer en objets différents d’utilité ou de qualité supérieure. L’upcycling permet de laisser libre cours à son imagination et donne l’occasion de créer et de recréer des objets uniques.

novas03.jpg

Privilégier les produits locaux

Pour adopter entièrement la philosophie du zéro déchet, il est important de privilégier les produits locaux. En plus d’offrir une meilleure qualité gustative, manger des produits locaux et de saison contribue à la réduction des gaz à effet de serre dus au transport. Moins de transports mais aussi moins d’emballages. En effet, en se rendant chez le producteur au lieu des grandes surfaces, nous participons à la réduction globale des déchets. Car pour acheminer en quantité les fruits et légumes dans les grandes surfaces, il faut des palettes, soit du carton et du plastique.

Se mettre au vélo

Le mode de vie zéro déchet est un mode de vie respectueux de l’environnement. Pour aller plus loin et embrasser cette vision écologique à 100 %, il est important de penser à sa manière de se déplacer. Car en privilégiant des modes de déplacement doux, nous participons à la diminution de la pollution et donc à la protection de notre environnement.

ville verte

Dire stop au plastique

Le plastique est certainement le fléau du siècle. C’est la matière qui pose le plus de problèmes d’un point de vue environnemental. Sa consommation à travers le monde explose alors qu’elle est très compliquée à recycler. Chaque année, près de 100 millions de tonnes finissent dans la nature et viennent polluer les sols et les océans. Vivre zéro déchet c’est donc dire stop au plastique et privilégier les sacs en tissus et les jouets en bois pour les enfants, par exemple.

Conclusion

Adopter une vie zéro déchet est un mode de vie qui prône le respect de l’environnement. Passer au zéro déchet demande quelques ajustements dans notre quotidien mais tout le monde peut y arriver. Privilégier les objets réutilisables, lutter contre le gaspillage, opter pour des produits recyclables et donner une seconde vie à ses objets font partie de ses astuces faciles à mettre en place. Il suffit de prendre un peu de hauteur sur notre façon de consommer et de modifier nos habitudes pour mener une vie zéro déchet.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies