Actualités
20 juillet 2022

Comment créer une culture d’entreprise forte et inspirante ?

Elle représente l’image de marque des entreprises en définissant leurs particularités, que ce soit auprès des clients, des partenaires ou encore des employés.

La culture d’entreprise possède de nombreux avantages car elle a un réel impact sur la notoriété et l’efficacité des organisations. Sur quoi se base exactement la culture d’entreprise ? Pourquoi la renforcer ?

Suivez tous nos conseils pour développer la culture d’entreprise.

 

Comment définir la culture d’entreprise ?

 

Définition de la culture d’entreprise

La culture d’entreprise fait référence à la façon dont fonctionne une organisation. Elle correspond à l’identité que l’on souhaite donner à son entreprise, aux valeurs qu’elle véhicule et à son mode de gestion, qu’il soit humain ou matériel.

Ainsi, la culture d’entreprise détermine par exemple le savoir-faire et le savoir-être des collaborateurs, les méthodes employées par la structure, les valeurs de l’entreprise ou encore le code vestimentaire.

Le choix de la culture organisationnelle doit se faire de manière raisonnable, car il va impacter de nombreux aspects, comme les produits et les services de l’entreprise, ou encore la gestion des ressources humaines.

Quels sont les différents types de culture d’entreprise ?

Chaque entreprise a des méthodes adaptées à sa nature et à son fonctionnement. On peut relever quatre différents types de culture d’entreprise, chacun relatif à un secteur d’activité en particulier.

Voici les quatre principaux modes de fonctionnement qui peuvent définir la culture d’entreprise selon le marché auquel elle s’adresse et son secteur :

> Le modèle Dionysos : ce modèle se réfère à la culture d’entreprise clanique. Ici, toutes les ressources sont au même niveau. À l’image d’une famille, les valeurs sont partagées par tous. Ce choix organisationnel est basé sur l’humain.

La finalité, à long terme, est de créer du lien en renforçant la cohésion d’équipe. Rien n’est imposé pour que chaque employé puisse gérer ses tâches et organise son temps à sa manière.

Les entreprises optant pour le modèle Dionysos considèrent que cette liberté est capable de stimuler la créativité des collaborateurs, créant ainsi un formidable levier pour le développement de l’entreprise.

Le manager est là pour s’assurer de la bonne cohésion de l’équipe, en réglant si nécessaire les conflits internes pour que le bien-être de tous soit assuré.

> Le modèle Athéna : ce modèle se réfère à la culture d’entreprise adhocratique. Il est très courant dans les start-up. Les managers doivent avoir une vision à long terme et être créatifs en mettant en avant l’innovation et l’adaptabilité. Les équipes sont en permanence motivées pour faire la guerre à la concurrence.

Dans cette culture du challenge, les salariés relèvent constamment des défis et sont ainsi poussés hors de leur zone de confort pour se dépasser toujours plus et innover.

Ce modèle ambitieux est un choix risqué pour l’entreprise, car avec des objectifs aussi élevés, le risque d’échec prédomine. En effet, tous les salariés sont mis en concurrence pour accélérer la croissance de l’entreprise et s’engagent ainsi dans une lutte effrénée pour l’innovation.

> Le modèle Apollon : ce modèle se réfère à la culture d’entreprise de marché. L’organisation a une place importante et se fonde notamment sur un fort encadrement des équipes. Ce système développe la performance et la qualité du service.

On retrouve souvent cette culture dans les entreprises présentes dans un marché très concurrentiel. Ici, la finalité est de devenir leader du secteur et de lutter contre la concurrence. Pour ce faire, tout doit être organisé au millimètre et les équipes doivent suivre des procédures très spécifiques, en respectant scrupuleusement les règles de l’entreprise.

Cette rigidité ne laisse pas de place à la créativité. Néanmoins, ce système permet de positionner les employés dans un environnement rassurant, car chaque action est planifiée.

Ici, le bien-être n’est pas au premier plan et l’atteinte des objectifs est indissociable du respect du processus établi.

> Le modèle Zeus : ce modèle se réfère à la culture d’entreprise hiérarchique. C’est un modèle autoritaire, doté d’une structure pyramidale, qui définit précisément le rôle de chacun.

Ce type d’entreprise comporte de nombreux chefs et la différence entre décisionnaires et exécutants est très claire.

Chacun a un rôle attribué, une mission bien définie et chaque exécutant dispose d’un référent.

Ce type de modèle est critiqué aujourd’hui, car il est fort peu motivant et comporte le risque que les salariés se sentent peu impliqués dans la vie de l’entreprise.

Pourquoi développer la culture d’entreprise ?

Établir une culture organisationnelle favorise l’adhésion des salariés à l’esprit de l’entreprise et constitue ainsi un bon levier de performances.

Renforcer la culture d’entreprise permet notamment de :

> Favoriser le recrutement :

Les nouvelles générations de salariés sont à la recherche d’épanouissement professionnel et souhaitent trouver du sens dans les fonctions accomplies. Les nouveaux talents préfèrent les structures où l’ambiance de travail est propice à l’épanouissement personnel.

C’est pourquoi la culture d’entreprise influence fortement le recrutement. En effet, aujourd’hui les candidats choisissent l’entreprise où ils veulent travailler plus seulement en fonction de la rémunération, mais également en fonction des méthodes de travail, du type de management ou encore de l’ambiance générale de l’entreprise.

Ainsi les recruteurs du service RH sont amenés à exposer les valeurs de l’entreprise durant les entretiens d’embauche et les présentent également sur leur site afin de créer une image positive et de recruter les meilleurs talents.

> Conserver ses talents :

La culture d’entreprise ne permet pas seulement de recruter les meilleurs talents, mais également de les garder et d’en faire des ambassadeurs.

En effet, une culture d’entreprise forte permet de fidéliser ses salariés. Par ailleurs, si elle est mise en œuvre efficacement, les valeurs de l’entreprise seront fièrement véhiculées en externe par les salariés.

Outre la bonne réputation de l’entreprise à l’extérieur, cela favorise également le recrutement de nouveaux talents.

> Renforcer la cohésion interne :

La culture d’entreprise permet de fédérer les salariés autour de valeurs fortes et partagées par tous. Si chaque collaborateur s’approprie les valeurs et modes de fonctionnement interne de l’organisation, alors le pari est réussi et la cohésion interne est assurée.

Grâce à la fédération de tous les salariés autour de valeurs communes, la cohésion interne permet de limiter les conflits au sein des équipes et favorise, en conséquence, l’implication des salariés dans leur travail.

> Améliorer les performances de l’organisation

Le bien-être au travail influe directement sur la performance d’une structure. En effet, quand l’ambiance de travail n’est pas au rendez-vous, c’est un réel facteur de démotivation pour les salariés.

Une mauvaise ambiance de travail au sein des équipes peut être responsable d’une performance réduite, d’un fort taux d’absentéisme ou encore de nombreux départs de salariés. Par ailleurs, cela porte atteinte à l’image de marque de l’organisation.

Une culture d’entreprise qui entretient des valeurs positives et les intègre au management permet de créer une atmosphère de travail bienveillante, contribuant ainsi à améliorer l’efficacité de l’entreprise.

 

Quels sont les piliers de la culture d’entreprise ?

 

La culture d’entreprise se construit sur l’histoire de l’entreprise

La culture d’entreprise se base sur l’histoire de sa création et les motivations sur lesquelles elle s’est construite. Ainsi, le projet initial des créateurs de l’entreprise sert de mythe fondateur. Il est fondamental pour une entreprise de raconter son histoire à travers son parcours, ses valeurs et son fonctionnement.

Le storytelling est un bon outil pour porter la légende de l’entreprise. Il permettra de parler de ses débuts, de son évolution, des moments clés dans l’histoire de l’entreprise ou encore des lancements de produits mémorables.

Ces anecdotes inspirantes véhiculent un fort sentiment d’appartenance, car elles permettent de créer une filiation avec des bases fondatrices et une projection dans le futur.

La culture d’entreprise s’appuie sur une vision

Véritable élément de la stratégie de l’entreprise, la vision détermine le mode de gouvernance et les valeurs d’une structure. Elle permet aux salariés de construire un objectif et de s’y engager pleinement.

Cette vision est en quelque sorte la raison de l’activité et apporte du sens aux missions de chacun des collaborateurs de l’organisation.

La vision, pilier de la culture d’entreprise, permet de préciser la méthode de management et la place de chacun dans l’entreprise. D’une certaine manière, elle définit l’idéal de l’entreprise.

Les valeurs de l’entreprise au fondement de la culture d’entreprise

Déterminantes pour la culture d’entreprise, les valeurs constituent une base fondamentale pour la collaboration entre les acteurs de l’entreprise. Elles forment les principes de vie d’ordre général, éthique et moral de la structure.

C’est grâce à ces valeurs partagées que chaque salarié détermine ses comportements. Les valeurs de l’organisation correspondent à des engagements importants sur le plan social, économique ou encore écologique.

Elles traduisent l’idéal de la direction de l’entreprise et les aspirations auxquelles les employés sont invités à adhérer.

Il est fondamental pour l’entreprise de définir ses valeurs afin de donner du sens aux missions de chacun et de justifier les objectifs à atteindre. Ainsi partagées de tous, elles guident le comportement des employés de l’entreprise.

La culture d’entreprise s’établit autour de codes et de rites

Chaque entreprise a des codes et rituels différents selon le mode de fonctionnement qu’elle a choisi.

La culture d’entreprise va ainsi définir les codes tels que le langage ou la tenue vestimentaire. Ces normes découlent des valeurs de l’entreprise. Grâce à ces codes, les savoir-être et les comportements sont communs à tous.

Les rituels correspondent à des sortes de routines et de petites habitudes partagées et transmises entre chaque collaborateur. Ils rythment la journée de tous les employés en offrant un cadre rassurant favorisant les échanges.

La formation : l’élément clé de la compétitivité des entreprises

 

3 conseils pour développer la culture d’entreprise

 

Bien communiquer au sein de l’entreprise

Bien communiquer implique une communication interactive avec des feedbacks constants et des objectifs clairement définis. En effet, les talents ont besoin d’une ambiance de travail collaborative et juste dans un environnement de travail stimulant.

Il est ainsi conseillé de faire des points régulièrement grâce à des interactions informelles fréquentes avec les responsables afin que chacun puisse parler de ses objectifs et réalisations. Cela permet d’acquérir davantage de motivation et d’implication dans le travail.

Les managers doivent être disponibles et veiller à adopter une écoute active. Cela implique de clarifier et reformuler régulièrement les propos des membres de leur équipe pour les assurer de l’attention qu’ils leur portent et de leur compréhension de la situation.

D’autre part, grâce à son attitude empathique, le manager signifie à son équipe qu’il est son allié et qu’il est disposé à l’aider à surmonter d’éventuelles frustrations.

Download-10639_s800x800
Download-10635_s800x800

Adopter une politique de recrutement en phase avec la culture d’entreprise

Les ressources humaines doivent s’aligner à la culture organisationnelle définie, tant au niveau du recrutement que de la stratégie RH.

Chaque nouveau talent recruté devra avoir des valeurs communes à l’organisation et adhérer à sa vision.

Les nouveaux talents recrutés ne doivent pas seulement être compétents, mais également compatibles avec la personnalité des autres membres de l’équipe. Cela permettra d’éviter des conflits et ainsi d’impacter négativement l’ambiance de l’entreprise.

Organiser des activités de groupe au sein de l’entreprise

Les évènements en entreprise permettent de s’identifier à la culture organisationnelle. Il peut s’agir d’activités de Team Building, comme des formations ou séminaires, voire la participation à des missions caritatives.

Ces activités permettent de véhiculer les valeurs de l’organisation et de leur donner du sens, accroissant ainsi l’engagement des salariés.

Les activités de groupe au sein de l’entreprise apportent également une image de marque positive, renforçant ainsi la notoriété de la structure.

 

Conclusion

La culture d’entreprise se base sur l’histoire de l’organisation et définit notamment sa vision, ses valeurs et les codes qui en découlent.

Il existe différents modèles de culture d’entreprise, chacun ayant des méthodes propres et adaptées à un secteur d’activité.

Aujourd’hui, la définition de la culture d’entreprise est primordiale pour les entreprises qui souhaitent se démarquer sur un marché très concurrentiel. Outre la valorisation de son image de marque, elle permet d’attirer de nouveaux candidats et de fidéliser les talents.

Par ailleurs, la culture d’entreprise renforce la cohésion de groupe en fédérant les équipes autour de valeurs partagées.

Pour développer la culture d’entreprise, il est essentiel d’avoir une communication interactive constante avec ses collaborateurs et de recruter des talents qui partagent les valeurs et la vision de l’entreprise.

En rassemblant ses salariés autour d’un objectif commun, la culture d’entreprise est un moyen efficace de gagner en productivité.

Mobilité professionnelle : comment donner un nouvel élan à votre parcours pro ?

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

idverde utilise des cookies

À l'aide de ces cookies, nous pouvons collecter des informations sur l'utilisation du site Web, entre autres pour l'analyser et l'améliorer. En outre, des tiers placent des cookies de suivi pour vous montrer des offres pertinentes en dehors de notre site Web. Et les cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En cliquant sur «Ok», vous acceptez l'installation de cookies. Si vous ne souhaitez pas autoriser tous les types de cookies, cliquez sur «Ajuster les paramètres des cookies». Vous trouverez plus d'informations sur les cookies et l'utilisation des données personnelles par idverde ici .

Nous utilisons les cookies suivants:
Paramètres des cookies